Tal Wilkenfeld

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tal.

Tal Wilkenfeld

Description de cette image, également commentée ci-après

Tal Wilkenfeld (2008)

Informations générales
Naissance 2 décembre 1986 (27 ans)
Drapeau de l'Australie Sydney, Australie
Activité principale bassiste
Genre musical Blues rock, jazz fusion, rock instrumental
Instruments Basse
Années actives Depuis 2002
Labels EMI , Epic
Site officiel http://www.talwilkenfeld.com

Tal Wilkenfeld, née le 2 décembre 1986 à Sydney, est une bassiste australienne, qui a gagné une réputation mondiale, notamment en accompagnant Jeff Beck avec Vinnie Colaiuta en tournée. Bassiste virtuose, Tal Wilkenfeld a remporté le prix du nouveau bassiste le plus excitant de l'année du magazine Bass Player en 2008. Elle a impressionné les critiques et le public par sa grande maturité, malgré son jeune âge. Devenue professionnelle seulement trois ans après avoir commencé la basse, à 17 ans, elle a également monté son propre trio avec les instrumentistes Wayne Krantz, Keith Carlock et Jeff "Tain" Watts.

Biographie[modifier | modifier le code]

Tal Wilkenfeld en 2009.

Tal commence la guitare à 14 ans, avant de délaisser les études à 16 ans pour partir aux États-Unis. Elle continue la guitare électrique, avant de changer pour la basse à 17 ans. Après quelques mois de travail, la firme Sadowsky Guitars lui offre un contrat. Elle acquiert alors son propre matériel, et projette de former un groupe. À l'âge de 18 ans, elle part pour New York, et commence à jouer dans les clubs de Jazz de la ville.

Consciente du fait que Chick Corea cherchait un bassiste pour une tournée, Tal lui envoie des démos de Transformation, son album solo. Elle est ravie d'être choisie pour l'accompagner dans sa tournée australienne au début de 2007, avec Frank Gambale et Antonio Sanchez. Quelques mois plus tard, elle rejoint Vinnie Colaiuta, et Jason Rebello pour la tournée d'été européenne de Jeff Beck. Le groupe achève sa tournée au Crossroads Guitar Festival d'Eric Clapton à Chicago, Illinois, devant environ 40 000 personnes. En novembre 2007, Wilkenfeld rejoint le groupe de Beck pour une semaine de concerts au club de jazz Ronnie Scott's à Londres, où le groupe est rejoint sur scène par Eric Clapton, Joss Stone et Imogen Heap. Plusieurs personnalités sont repérées dans le public, selon la BBC, dont Robert Plant. Ce concert est enregistré et filmé et est publié sur CD et DVD. Profitant d'être en Angleterre, Wilkenfeld rejoint Herbie Hancock sur une session avec son compatriote et icône du jazz Wayne Shorter, qui a été filmé pour la série A & E Live from Abbey Road. La chanteuse Corinne Bailey Rae, et le batteur Vinnie Colaiuta participent aussi à cette session.

En 2008, Wilkenfeld accompagne les concerts de Wayne Krantz à Los Angeles, puis entreprend une tournée en l'Australie à l'automne 2008, avec Wayne et Keith Carlock (une réunion du groupe qui jouait sur Transformation. À la fin de la tournée, Keith et Wayne, avec John Beasley, accompagnent Tal au Live Bass Player Magazine Bass Player! en 2008, à Los Angeles. En juillet 2008, Wilkenfeld accompagne Jeff Beck à l'hommage aux Grammy Awards à George Martin concert à Los Angeles. Elle apparaît également avec Warren Haynes le 20e Jam annuel de Noël, une reformation du Allman Brothers Band, avec Gov't Mule, Ivan Neville, et Robben Ford.

Équipement[modifier | modifier le code]

Tal joue sur des basses Sadowsky, firme avec laquelle elle a signé un contrat, et utilise des amplificateurs EBS.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 2006 "Transformation"; Son premier album solo sur CD
  • 2007 "Crossroads: Eric Clapton Guitar Festival 2007"; on peut l'entendre avec Jeff Beck sur "Cause We've Ended as Lovers" et "Big Block".
  • 2008 "Performing This Week...Live At Ronnie Scott's" CD
  • 2008 "Performing This Week...Live At Ronnie Scotts" DVD
  • 2010 "Emotion & Commotion" Jeff Beck CD
  • 2010 "The Imagine Project" Herbie Hancock CD

Sources[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Cet article est partiellement issu de la version anglaise [1](en)

Notes et références[modifier | modifier le code]