Swimming Pool

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Swimming et Pool.

Swimming Pool est un film français de François Ozon, sorti en 2003. Il est librement inspiré du film La Piscine de Jacques Deray.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Sarah Morton (Charlotte Rampling), auteur anglaise de romans policiers à succès, est en panne d'inspiration. Son éditeur, dont on comprend qu'il fut son amant, lui propose de séjourner dans une villa qu'il possède dans le Luberon pour y trouver une atmosphère propice à la poursuite de son travail.

Une fois installée dans la luxueuse villa, Sarah, esseulée et dépressive, espère manifestement contre toute évidence la visite de son éditeur. Au lieu de cela, c'est Julie, la fille de celui-ci qui débarque. Jeune, mignonne, aguicheuse et gourmande, elle est l'antithèse de l'austère anglaise, ce qui suscite chez celle-ci des sentiments mêlés d'animosité, de jalousie mais aussi de curiosité puis de complicité lorsqu'un crime sera commis dans la villa.

Simultanément, Sarah se sert des événements et de la personnalité de Julie pour alimenter son roman en cours d'écriture, amenant le spectateur à se perdre entre ce qui relève de l'intrigue principale ou de la fiction imaginée par Sarah.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Modèle:À recycle

  • Le film a été tourné en anglais et en français.
  • Swimming Pool signifie piscine en anglais.
  • La villa utilisée pour le tournage se situe à Ménerbes dans le département de Vaucluse à proximité de la résidence du réalisateur Ridley Scott.
  • Swimming pool, un album de Benjamin Moussay Trio,
  • C'est Cathialine Andria, connue pour son rôle dans Le Roi Soleil, qui interprète la bande originale.
  • Le scenario est inspiré par le film français La Piscine avec Romy Schneider et Alain Delon. Ozon ironiquement en fait allusion en nommant son film La Piscine, mais en anglais: la langue maternelle de la protagoniste. "Swimming Pool" emprunte plein de motifs de son parent (par ex.: Sagnier allongée auprès de la piscine)

Récompenses et distinctions[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Eberhard Ostermann: Die unbewussten Quellen der Kreativität in Swimming Pool. In: E.O.: Die Filmerzählung. Acht exemplarische Analysen. München, Fink 2007. p. 61-77. ISBN 978-3-7705-4562-9.

Lien externe[modifier | modifier le code]