Straight Records

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Straight Records était un label discographique fondé en 1969 pour distribuer des productions et des artistes découverts par Frank Zappa et son partenaire Herb Cohen. Au même moment, les deux mêmes fondaient aussi le label Bizarre Records.

C'est Zappa lui-même qui a choisi la plupart des artistes publiés par Straight Records. Son intention à l'origine était de sortir les albums des artistes produisant une musique d'avant-garde sur Bizarre, et les enregistrements d'artistes plus populaires sur Straight. Cette idée n'a pas été toujours respectée en raison de conflits liés aux réseaux de distribution des disques, ou aux managers des musiciens.

Des artistes notables comme Tim Buckley, et Judy Henske & Jerry Yester sont venus au label par l'intermédiaire du manager Herb Cohen.

Dès 1972, certains enregistrements de Straight ont commencé à être réédités par Reprise Records ou Warner Bros. Records (comme Love It to Death d'Alice Cooper). Vers 1973 Bizarre Records s'arrêta, et fut remplacé par DiscReet Records, également distribué par Warner Bros. le partenariat entre Zappa et Cohen s'arrêta en 1976, chacun conservant les droits sur le matériel qu'il avait lui-même produit.

En 1988 et 1999, des enregistrements à l'origine parus sur Straight Records de Captain Beefheart, Alice Cooper, Tim Buckley, The GTOs, The Persuasions et Lord Buckley furent rapidement réédités par Enigma Records. Depuis le début des années 1990, la question des droits sur les enregistrements de Straight Records est devenue incertaine, ce qui a vraisemblablement dissuadé de la réédition de certains d'entre eux.

Artistes ayant publié chez Straight Records[modifier | modifier le code]

Zappa label[modifier | modifier le code]


Lien externe[modifier | modifier le code]