Station de pompage à vapeur de D.F. Wouda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Station de pompage à vapeur de D.F. Wouda
Coordonnées 52° 50′ 45″ N 5° 40′ 44″ E / 52.84583, 5.67889 ()52° 50′ 45″ Nord 5° 40′ 44″ Est / 52.84583, 5.67889 ()  

Géolocalisation sur la carte : Pays-Bas

(Voir situation sur carte : Pays-Bas)
Station de pompage à vapeur de D.F. Wouda

Géolocalisation sur la carte : Frise

(Voir situation sur carte : Frise)
Station de pompage à vapeur de D.F. Wouda
Installations
Type d'usine station de pompage
Fonctionnement
Date d'ouverture 7 oct 1920
Date de fermeture 1966
Destination actuelle utilisation en cas de besoin
Ir. D.F. Woudagemaal (station de pompage à la vapeur de D.F. Wouda) *
Logo du patrimoine mondial Patrimoine mondial de l'UNESCO
La station de pompage à vapeur de D.F. Wouda
La station de pompage à vapeur de D.F. Wouda
Pays Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Subdivision Lemmer, Municipalité de Lemsterland, Province de Frise
Type Culturel
Critères (i)(ii)(iv)
Numéro
d’identification
867
Année d’inscription 1998 (22e session)
* Descriptif officiel UNESCO
** Classification géographique UNESCO

La station de pompage à vapeur de D.F. Wouda (en néerlandais : Ir. D.F. Woudagemaal) est la plus importante station de pompage à vapeur toujours en activité dans le monde. La station se trouve à Tacozijl (près de Lemmer) et fut utilisée pour abaisser le niveau d'eau en Frise, en support de l'installation du J.L. Hooglandgemaal située à Stavoren.

La station de pompage doit son nom à l'ir. D.F. Wouda, ingénieur responsable de l'Institut Provincial de l'Eau en Frise, qui travailla sur le projet en collaboration avec l'ir. Dijxhoorn. Les quatre machines à vapeur et les huit pompes centrifugeuses furent construites par la S.A. Machinefabriek Jaffa à Utrecht.

La station de pompage fut inaugurée le 7 octobre 1920 par la Reine Wilhelmine. En 1955, les six unités de production de vapeur originelles ont été remplacées par quatre nouvelles. La station de pompage Wouda fut pleinement active jusqu'en 1966 pour le draînage de la Frise. La station de pompage de J.L. Hoogland entra en service cette même année, et la station de pompage à la vapeur de D.F. Wouda n'est désormais plus en fonction que de façon épisodique.

La station de pompage à la vapeur de D.F. Wouda est inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1998.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]