Siffleur à nuque rousse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Aleadryas rufinucha

Description de cette image, également commentée ci-après

Siffleur à nuque rousse

Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Aves
Ordre Passeriformes
Famille Incertae sedis

Genre

Aleadryas
Iredale, 1956

Nom binominal

Aleadryas rufinucha
(Sclater, 1874)

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Le Siffleur à nuque rousse (Aleadryas rufinucha) est une espèce de passereaux de placement taxinomique indéterminé. C'est la seule espèce du genre Aleadryas.

Répartition[modifier | modifier le code]

Cette espèce vit sur l'île de Nouvelle-Guinée[1].

Habitat[modifier | modifier le code]

Cette espèce se trouve dans les étages montagnards tropicaux et subtropicaux.

Taxinomie[modifier | modifier le code]

Les travaux de Jønsson et al. (2008), Dumbacher et al. (2008), Norman et al. (2009) et Jønsson et al. (2010) montrent que le Siffleur à nuque rousse n'appartient pas à la famille des Pachycephalidae dans laquelle il était placé jusque-là. Ces travaux montrent qu'il est un proche parent du Pitohui huppé (Ornorectes cristatus) et du Carillonneur huppé (Oreoica gutturalis)[1]. Il est possible qu'à l'avenir ces trois espèces, pour l'instant de placement taxinomique indéterminé, soient réunies dans une nouvelle famille, les Oreoicidae[1],[2].

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

D'après le Congrès ornithologique international, cette espèce est constituée des quatre sous-espèces suivantes :

  • Aleadryas rufinucha gamblei (Rothschild) 1897 ;
  • Aleadryas rufinucha lochmia (Mayr) 1931 ;
  • Aleadryas rufinucha niveifrons (Hartert) 1930 ;
  • Aleadryas rufinucha rufinucha (P.L. Sclater) 1874.

Annexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Congrès ornithologique international, 18 juillet 2013
  2. « Oreoicidae: Crested Bellbird & allies » sur Taxonomy in Flux, Version 2.71a, July 1, 2013 (June 11, 2013).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jønsson K.A., R.C.K. Bowie, J.A. Norman, L. Christidis & J. Fjeldså (2008), « Polyphyletic origin of toxic Pitohui birds suggests widespread occurrence of toxicity in corvoid birds », Biology Letters, vol. 4, p. 71-74.
  • Dumbacher J.P., K. Deiner, L. Thompson & R.C. Fleischer (2008), « Phylogeny of the avian genus Pitohui and the evolution of toxicity in birds », Mol. Phy. Evol., vol. 49, p. 774-781.
  • Norman, J.A., P.G.P. Ericson, K.A. Jønsson, J. Fjeldså & L. Christidis (2009), « A multi-gene phylogeny reveals novel relationships for aberrant genera of Australo-Papuan core Corvoidea and polyphyly of the Pachycephalidae and Psophodidae (Aves: Passeriformes) », Molecular Phylogenetics and Evolution, vol. 52, p. 488-497.
  • Jønsson K.A., R.C.K. Bowie, R.G. Moyle, L. Christidis, J.A. Norman, B.W.Benz & J. Fjeldså (2010), « Historical biogeography of an Indo-Pacific passerine bird family (Pachycephalidae): different colonization patterns in the Indonesian and Melanesian archipelagos », Journal of Biogeography, vol. 37, p. 245-257.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :