Sidi Mubarak Bombay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sidi Mubarak Bombay (1820-1885) est un guide qui participa à de nombreuses expéditions menées par des explorateurs européens en Afrique de l'Est. Il fut sans doute l'interprète de Richard Burton et de John Speke lors de leur voyage en Afrique en 1857-1859 pour tenter de découvrir les sources du Nil. Il n'est pas cité souvent mais son existence est prouvée par les journaux intimes respectifs de Burton et de Speke. Il fit également partie de l'expédition de Stanley et de celle de Verney Lovett Cameron (1875).

Il est de l'ethnie Wayao. Né vers 1820, il est capturé et fait esclave dès son enfance. Son maître l'emmène en Inde comme domestique. À la mort de celui-ci, il se rend à Zanzibar, où il entre dans la garde du sultan. Burton l'embauche pour interprète lors de son expédition au Tanganyika.

Son rôle fut reconnu par la Royal Geographical Society de Londres.

Source[modifier | modifier le code]

  • (en) [PDF] [1]