Selkirkshire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Selkirkshire
Selkirkshire
Administration
Pays Écosse Écosse
Capitale administrative Selkirk
Géographie
Coordonnées 55° 30′ 00″ N 3° 00′ 00″ O / 55.5, -3 ()55° 30′ 00″ Nord 3° 00′ 00″ Ouest / 55.5, -3 ()  
Superficie 69 100 ha = 691 km2
Rang 27e

Le Selkirkshire ou comté de Selkirk est un comté d'Écosse. Il est entouré par le Peeblesshire à l'ouest, le Midlothian au nord, le Berwickshire au nord-est, le Roxburghshire à l'est, et le Dumfriesshire au sud. Il doit son nom à sa capitale, le burgh royal de Selkirk.

Jusqu'en 1975, il fait partie des 33 comtés administratifs d'Écosse, avec un conseil établi par le Local Government (Scotland) Act 1889. Sous le Local Government (Scotland) Act 1973, le rôle d'administration locale qu'avaient les comtés disparait, et cette région est incluse dans le district d'Ettrick et Lauderdale de la Borders Region. À la différence d'autres comtés, le Selkirkshire n'a pas conservé de région de lieutenance, mais est rattaché à Roxburgh, Ettrick and Lauderdale.

Histoire[modifier | modifier le code]

Au -Ie siècle, Selkirk fait partie des terres des Gadeni qui y chassent plus qu'ils n'y résident vraiment. Ni les Romains, ni les Angles, ni les Saxons ne défrichent la région, qui demeure célèbre pour ses forêts durant plusieurs siècles. La région est d'ailleurs également appelé « Ettrick Forest ». Sous les rois écossais, cette forêt est considérée comme royale. Mais ce n'est que sous le règne de Jacques V que des shérifs sont nommés pour administrer la région. Sous Édouard Ier d'Angleterre, la forêt est accordée au comte de Gloucester. Plus tard, le comte de Pembroke en assure l'administration. À partir de Robert le Bruce, les comtes de Douglas, puis les comtes d'Angus administrent le pays jusqu'à l'union des couronnes.

Population[modifier | modifier le code]

La population relevée par les recensements successifs est la suivante[1] :

  • 1801: 5 889
  • 1811: 6 637
  • 1821: 6 833
  • 1841: 7 990
  • 1851: 9 809
  • 1861: 10 449
  • 1871: 19 651
  • 1881: 26 346
  • 1891: 28 068
  • 1901: 23 356
  • 1911: 24 601
  • 1921: 22 607
  • 1931: 22 711
  • 1951: 21 729

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Selkirkshire: Census Tables (Vision of Britain » (consulté le 23 septembre 2010)

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • "Selkirkshire" dans A Topographical Dictionary of Scotland par Samuel Lewis, 1846 (British History Online) [1]
  • Selkirkshire dans Encyclopedia Britannica (1911) (Love to Know) [2]
  • Entries on Selkirkshire dans le Ordnance Gazetteer of Scotland de Frances Groome(1882-4) et le Gazetteer of the British Isles de John Bartholomew (1887)(Vision of Britain) [3]