Dunbartonshire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

55° 57′ 36″ N 4° 31′ 48″ O / 55.96, -4.53

Dumbarton
Dunbartonshire
Administration
Pays Écosse Écosse
Capitale administrative Dumbarton
Géographie
Superficie 62 500 ha = 625 km2
Rang 29e

Le Dunbartonshire (Siorrachd Dhùn Bhreatainn en gaélique écossais) ou le comté de Dumbarton, est une région de lieutenance et un ancien comté des Central Lowlands en Écosse. Jusqu'en 1975 il fait partie des comtés d'Écosse avec pour capitale Dumbarton. La régions avait auparavant appartenu au district de Lennox, qui était un duché de la pairie d'Écosse dirigé par le Duc de Lennox.

Dans l'administration moderne, le comté est divisé en 2 des 32 council areas du pays, l'East Dunbartonshire, basé à Kirkintilloch, et le West Dunbartonshire, dont le centre administratif est à Dumbarton.

Nom[modifier | modifier le code]

Dumbarton est la capitale du comté qui était nommé à l'origine Dumbartonshire. Au XVIIIe siècle le "Comté de Dunbarton" et "Comté de Dumbarton" sont utilisés indistinctement[1].

Frontières[modifier | modifier le code]

Malgré la refonte des limites de comtés de 1890, le dumbartonshire conserve une importante exclave composée des paroisses de Kirkintilloch et Cumbernauld, entre le Stirlingshire et le Lanarkshire : cette zone faisait partie à l'origine du Stirlingshire, mais a été annexé à Dunbarton sous le règne de David II à la requête de Malcolm Fleming, comte de Wigtown, propriétaire des lieux, et également shérif à Dumbarton[2].

Disparition du comté[modifier | modifier le code]

On retire le rôle administratif des comtés en 1975 avec le Local Government (Scotland) Act 1973, et le Dumbartonshire est alors intégré au Strathclyde. Le Strathclyde comprend 19 districts, et l'aire originellement comprise dans le comté est répartie dans les districts de Dumbarton, de Bearsden and Milngavie, de Clydebank, de Cumbernauld and Kilsyth et de Strathkelvin, ce dernier comprenant également une petite partie de l'ancien Lanarkshire.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Crown Lands - Forfeited Estates Act, 1784 (1784 c. 57) et Manning of the Navy Act, 1795 (1795 c. 29)
  2. Cumbernauld, A Topographical Dictionary of Scotland (1846)(British History Online)

Liens externes[modifier | modifier le code]