Scabieuse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Scabieuse
Nom commun ou
nom vernaculaire ambigu :
L'expression « Scabieuse » s'applique en français à plusieurs taxons distincts. Page d'aide sur l'homonymie
Scabieuse colombaire(Scabiosa columbaria)
Scabieuse colombaire
(Scabiosa columbaria)
Taxons concernés

Parmi la famille des Dipsacaceae :

Parmi la famille des Asteraceae :


On appelle en français « scabieuse » diverses espèces de plantes herbacées à fleurs. Leur inflorescence est le plus souvent un capitule. Il s'agit généralement d'espèces de la famille des Dipsacaceae. On retrouve également des espèces de la famille des Asteraceae.

Scabiosa[modifier | modifier le code]

Scabiosa est le genre « véritable » de scabieuses. Il appartient à la famille des Dipsacaceae. C'est notamment le genre de la :

Ce genre a subi plusieurs révisions et son pourtour est encore fluctuant à l'heure actuelle. Certaines de ses espèces avaient été déplacées vers d'autres genres (notamment Sixalix et Lomelosia) mais cela est remis en cause.

Knautia arvensis[modifier | modifier le code]

La scabieuse des champs[1], Knautia arvensis (L.) Coult. était une espèce de la famille des Dipsacaceae, intégrée maintenant au sein de celles des Caprifoliaceae[2]. C'est peut-être l'une des "scabieuses" les plus connues.

Centaurea scabiosa[modifier | modifier le code]

La Centaurée scabieuse, Centaurea scabiosa L., est une espèce de la famille des Asteraceae. Cette espèce, proche du bleuet des champs, est également couramment appelée « scabieuse » et est assez réputée.

Cephalaria[modifier | modifier le code]

Cephalaria est un genre de la famille des Dipsacaceae. C'est notamment le genre de la :

Autres scabieuses[modifier | modifier le code]

D'autres espèces prennent le nom de scabieuse :

Ennemis[modifier | modifier le code]

Les chenilles des papillons de nuit (hétérocères) suivants (classés par famille) se nourrissent de scabieuse :

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les plantes utiles et nuisibles, Gaston Bonnier
  2. http://www.tela-botanica.org/bdtfx-nn-75201-synthese