Salomon-Guillaume Counis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Salomon-Guillaume Counis est un peintre né à Genève le 22 juillet 1785 mort à Florence le 10 janvier 1859.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sa famille était originaire de Kölleda en Thuringe, près de Sömmerda, son père fut graveur reçu bourgeois de Genève en 1791.

Salomon-Guillaume fut élève de Wolfgang Adam Toepffer et à Paris de Anne-Louis Girodet de Roucy en 1808. Il fut le peintre d'Élisa Bonaparte, grande-duchesse de Toscane et sœur de Napoléon qui l'emmena en 1810 à Florence où il a le titre de «peintre en émail de la Cour». Il quitta Florence à la Restauration, séjourna à Genève et revint à Paris en 1815. Il s'installa définitivement à Florence en 1830.

À Paris, il exposa au Salon de 1810 à 1812 (médaille d'or du salon en 1812). Louis XVIII l'appelle le « Jean Petitot (peintre) de son règne ».

Il est l'auteur d'un traité sur les émaux "Quelques souvenirs suivis d'une dissertation sur l'émail sur la porcelaine et d'un petit traité a l'usage du peintre en émail" (Éditeur Galileienne, 1842).

Principales œuvres[modifier | modifier le code]

La belle Grecque, 1810

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Salomon-Guillaume Counis (1785-1859), peintre de S.A.I la Grande Duchesse de Toscane par Ernest Naef - Editions SPES, Lausanne, 1935.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :