Saïd Seyam

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Saïd Seyam (ou Siam, Saeed et Sayed) né à Shati camp de réfugiés palestiniens au nord de Gaza en 1959, était le ministre de l'intérieur dans le Gouvernement Ismaël Haniyeh de mars 2006 et a été élu député dans sa circonscription de Gaza.

Il a été arrêté à quatre reprises lors de la première Intifada puis expulsé par Israël en 1992 vers le sud du Liban. À son retour, il a été interpellé par les services de sécurité palestiniens.

Ancien proche de Ahmed Yassine, il a travaillé en étroite collaboration avec le chef du bureau politique du Hamas, Khaled Mechaal, qu'il a accompagné à Moscou lors de la première visite du mouvement dans une grande capitale.

Il était membre de l'aile radicale du Hamas et a été l'un des instigateurs du coup de force ayant mené à la prise de Gaza de juin 2007. Il avait été accusé par le Fatah du président Mahmoud Abbas d'avoir mené une répression féroce contre ce parti après celui-ci.

Il a été tué après une frappe de l'aviation israélienne sur Gaza ville lors de l'opération Plomb durci le 15 janvier 2009.

Sources[modifier | modifier le code]