Rosalind Krauss

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Krauss.

Rosalind E. Krauss, née en 1941, est une critique d'art, professeur en histoire de l'art à l'université Columbia.

Persuadée que l'art moderne ne pourrait se poursuivre en marge de sa critique, elle rejoint la direction éditoriale du magazine Artforum dans les années 60. En 1975, avec Annette Michelson, elle quitte le magazine pour créer la revue Octobre, publié par les presses du MIT. Son objectif est de créer un lien entre la critique contemporaine et l'université.

Dans cette approche théorique du modernisme, elle s'est intéressée au développement de la photographie, parallèle à celui de la peinture moderne, qui met en lumière certains phénomènes ignorés jusqu'alors : les marques d'index, la fonction d'archive. Elle a exploré certains concepts, comme « l'informe », « l'inconscient optique » ou le pastiche, qui organisent les pratiques modernistes de l'art et annoncent leurs pendants postmodernes.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Le Photographique. Pour une Théorie des Ecarts, trad. M. Bloch, A. Hindry, J. Kempf, Paris, Macula, 1990 (ISBN 978-2-86589-027-9)
  • L'Originalité de l'avant-garde et autres mythes modernistes, trad. J.-P. Criqui, Paris, Macula, 1993 (ISBN 978-2-86589-038-5)
  • Passages. Une histoire de la sculpture de Rodin à Smithson, trad. C. Brunet, Paris, Macula, 1997 (ISBN 978-2-86589-056-9)
  • Les Papiers de Picasso, trad. J.-L. Houdebine & S. Yersin Legrand, Paris, Macula, 2013 (ISBN 978-2-86589-074-3)

Liens[modifier | modifier le code]