Roberto Sabatino Lopez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Roberto Sabatino Lopez, également connu sous le nom Robert S. Lopez, né le 8 octobre 1910 à Gênes, Italie et mort le 6 juillet 1986 à New Haven, États-Unis, est un historien italo-américain. Il enseigne l'histoire médiévale à l'Université Yale durant 35 ans et est nommé Chairman of Medieval Studies. Il est membre de la Medieval Academy of America.

Biographie[modifier | modifier le code]

Diplômé de l'université de Milan en 1932, Roberto Sabatino Lopez travaille aux Archives d'État, puis est chargé de cours à l'université. Il publie des ouvrages sur le commerce gênois, dont une biographie du navigateur Benedetto Zaccaria en 1933[1],[2].

Lopez émigre aux États-Unis en 1939 pour fuir le fascisme. Durant la Seconde Guerre mondiale, il travaille pour la station Voice of America et obtient un doctorat de l'université du Wisconsin. Il enseigne au Brooklyn College de l'université de la Ville de New York ainsi qu'à l'Université Columbia[3]. Lopez est professeur d'histoire médiévale à l'université Yale jusqu'en 1981[3]. Il obtient le titre de Chairman of Medieval Studies[1]. Il est également membre de la Medieval Academy of America[1]. Ses ouvrages sont consacrés au commerce de l'Europe médiévale et à la civilisation européenne. Il publie notamment La Naissance de l'Europe, paru en 1962 chez Armand Colin[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d André Caquot, « Allocution à l'occasion du décès de M. Roberto Sabatino Lopez, correspondant étranger de l'Académie », Comptes-rendus des séances de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, vol. 130, no 3,‎ 1986, p. 473-474 (lire en ligne)
  2. (it) « LOPEZ, Roberto Sabatino », Istituto dell'Enciclopedia Italiana,‎ 1961
  3. a et b (en) « Robert S. Lopez Dies; Yale History Professor », The New York Times,‎ 9 juillet 1986

Liens externes[modifier | modifier le code]