Rebec (instrument)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rebec.
Rebec

Le rebec (selon une version, mot d'origine arabe : رباب - raloub - ramamagel - rabāb[1]) est un instrument de musique médiévale. Selon certains, il fut probablement introduit entre le XIIe siècle et le XIVe siècle en Europe par les Maures à travers l'Espagne. Le terme rebec apparaît la première fois en 1379 dans « Le bon berger » de Jean de Brie. Il se distingue du rabel espagnol par sa caisse bombée. C'est une forme de vièle proche de la lyra. Cependant sa forme rappelle bien davantage la lyra grecque existant dès les débuts de l'Empire byzantin.
Un certain Lancelot Le Vasseur fut joueur de rebec, musicien de la Chambre sous François Ier de 1514 à 1536.

Lutherie[modifier | modifier le code]

C'est un instrument à cordes frottées monoxyle, donc creusé dans une seule masse de bois, comme le rebab arabe. Doté d'une caisse de résonance piriforme et au dos bombé, sa taille peut varier. En plus d'une table d'harmonie percée de deux ouïes, il est monté de deux, trois ou quatre cordes en boyau.

Jeu[modifier | modifier le code]

Issu de la rubeba à deux cordes jouée sur les genoux (influence arabe) décrite par Jérôme de Moravie[2], le rebec va adopter en Occident une tenue avec les bras (contre la poitrine ou sur l'épaule). Accordé en quinte, ce sont plutôt les ménestrels qui en firent usage pendant le Moyen Âge et la Renaissance. Les traités d'instruments de la première moitié du XVIe siècle[3], décrivent quatre tailles et accords différents pour pouvoir jouer le répertoire polyphonique de l'époque.

Sources et liens externes[modifier | modifier le code]

http://www.instrumentsmedievaux.org/pages/depart.html

http://crab.rutgers.edu/~pbutler/rebec.html

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Avec influence possible du mot "bec", faisant allusion à la forme de l'avant de la caisse, pour expliquer la dissimilation d'une forme hypothétique *rebeb en rebec; voir American Heritage Dictionary
  2. Tractatus de Musica, v. 1280
  3. Martin Agricola, Musica Instrumentalis Deudsch, Wittemberg, 1re éd. 1528, rév. 1545. Hans Gerle, Musica Teusch, Nürnberg, 1532.

Sur les autres projets Wikimedia :