Raul Gardini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gardini.

Raul Gardini, né le 7 juin 1933 à Ravenne, décédé le 24 juillet 1993 à Milan, est un ancien homme d'affaires italien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né dans une famille de riches agriculteurs du nord de l’Italie, il épouse la fille aînée d'un grand groupe industriel privé italien, Serafino Ferruzzi. La mort de son beau-père le propulse à la tête du groupe Ferruzzi. Il est l'artisan de la diversification et de l'expansion de celui-ci. Cependant, il se voit retirer la direction du groupe par la famille Ferruzi qui lui reproche l'endettement du groupe, endettement qui était le résultat de son ambition de faire du groupe l'un des plus grands groupes de la chimie.

Durant ces années, il s'adonne régulièrement à sa passion de la voile, discipline qu'il avait découvert à l'âge de 12 ans. Il participe à de nombreuses courses, dont l'édition de 1979 du Fastnet qui voit la mort de 18 marins. Il fait construire ses propres bateaux, baptisés Il Moro di Venezia. Avec le maxi Il Moro di Venezia II, il termine second au championnat du monde 1985. Puis, en 1988, il remporte le championnat du monde des Maxis.

Après avoir pourtant affirmé que « En Italie, nous n'avons ni les hommes ni les moyens d'espérer la remporter », il se lance dans l'aventure de la Coupe de l'America avec la ferme intention de la remporter, son ambition étant plus d'être un Defender qu'un challenger. Il participe à Coupe Louis-Vuitton 1988 à San Diego. En 1991, à San Diego, son bateau remporte le championnat du monde des Class America avec Paul Cayard à la barre. La victoire lors de l'édition de 1992 de la Coupe Louis-Vuitton, alors que les italiens étaient menés par 4 victoires à 1 par les néo-zélandais, puis 3 à 1 la suite d'une réclamation, lui offre le droit d'affronter le defender américain, America³. Le defender américain conserve toutefois son trophée, remportant la victoire par 4 régates à 1.

En juillet 1993, il se suicide à la suite de la publication des accusations portées contre lui par son successeur à la direction du groupe Ferruzzi, qui aurait révélé à la justice italienne l'existence d'une caisse noire servant au financement de partis politiques.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]