Rackham (société)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rackham.

Rackham

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Logo de Rackham à sa création en 1997.

Création 1997
Dates clés 4 novembre 2008 : création de Rackham Entertainment[1]
Disparition 26 octobre 2010[1]
Fondateurs Jean Bey et Raphael Guiton
Forme juridique Société par actions simplifiée[2]
Activité jeu de figurines, jeu de société, jeu de rôle
Produits Confrontation, AT-43, Cadwallon

Rackham est un éditeur de jeux fondé en 1997 et disparu en 2010, qui a publié plusieurs jeux de figurines et jeu de société. Une grande partie des jeux publiés par Rackham se déroulaient dans le monde d'Aarklash, un univers de fantasy, mais Rackham publiait également la gamme AT-43, qui développe un univers de science-fiction.

Historique[modifier | modifier le code]

Rackham est fondé en 1997 par Jean Bey et Raphael Guiton sous le nom Rackham S.A.

La société devient Rackham Entertainment en 2008 après un an de redressement judiciaire : Rackham Entertainment, fondé le 4 novembre 2008[1], rachète toutes les franchises de Rackham S.A. pour continuer à les développer[3]. En décembre 2009, l'actionnaire unique de Rackham Entertainment, Global Technologies, est placé en liquidation. Le 2 novembre 2010, Rackham Entertainment annonce sa propre liquidation[4], sans précision sur l'avenir des gammes et des univers développés par Rackham[5].

Jeux et publications[modifier | modifier le code]

Jeu de figurines[modifier | modifier le code]

  • Confrontation (1996) : Jeu d'escarmouche avec figurines à l'échelle 28 mm. C'est le premier jeu publié par Rackham. Il se déroule dans le monde imaginaire d'Aarklash, un univers de fantasy.
  • Rag'Narok (2003) : Jeu de figurines destiné aux batailles à grande échelle avec les mêmes figurines que Confrontation et situé dans le même univers.
  • Dogs Of War permet une personnalisation d'un nombre limité de combattants regroupés dans une compagnie de mercenaires.
  • AT-43, jeu d'escarmouche et de batailles avec figurines plastiques pré-peintes, dans un univers de science-fiction.

Jeux de société[modifier | modifier le code]

Rackham a également publié un jeu de société dans l'univers d'Aarklash : Hybrid, un jeu de plateau qui met en scène les escarmouches opposant les Alchimistes de Dirz et les Griffons d'Akkylanie. Le jeu a bénéficié d'une extension, Némésis.

A également été publié un jeu de course dans l'univers d'AT-43 : Rush n'Crush de Frédéric Henry, Guillaume Blossier et Charly Cazals.

Jeux de rôle[modifier | modifier le code]

  • Cadwallon est un jeu de rôle sorti en juin 2006[6] qui se déroule dans la « cité franche » éponyme de l'univers d'Aarklash. Il permet l'utilisation des figurines de Confrontation sur un plateau. Le jeu a fait l'objet de plusieurs suppléments.

Romans[modifier | modifier le code]

Rackham a publié plusieurs livres vendus accompagnés d'une figurine, sur le principe « un roman, une figurine » (la figurine représentant le héros du roman). Les deux livres publiés dans cette gamme se déroulent dans l'univers d'Aarklash.

  • La Faille de Kaïber, de Mathieu Gaborit : Ce roman nous raconte le retour de Syd, elfe cynwäll, à la Forteresse de Kaïber, bastion de l'Alliance de Lumière devant les terres Achéroniennes. Mais hélas, au moment même, se prépare un des plus grands assauts donnés par les morts d'Achéron. Avec le roman est vendue la figurine de Syd de Kaïber.
  • S’Erum, Sydion ophidien, de Mathieu Gaborit : Ce roman nous raconte une enquête de S'Erum, Sydion ophidien, juge et bourreau, dans l'Erratum, bibliothèque sanctuaire. Sauf que le problème est plus grave que prévu : le Vice, en sommeil chez les Ophidiens, se réveille de sa torpeur et annonce leur retour sur Aarklash. Avec le roman est vendu la figurine de S'Erum, Sydion ophidien.

La revue Cry Havoc[modifier | modifier le code]

Cry Havroc fut la revue éditée par Rackham afin de promouvoir et soutenir leurs gammes de produits. 17 numéros sont sortis entre Avril 2004 et Juillet 2007.

Les 7 premiers numéros étaient trimestriels, ils étaient plus volumineux et étaient accompagnés de petits livrets contenant des scénarios ainsi que des aides de jeux. Les 10 derniers numéros (du 08 au 17) étaient bimestriels.

Cry Havoc se voulait comme un support des produits Rackham. Chaque revue était accompagnée de cartes (nouveaux profils de figurine, cartes pour le jeu Hybrid etc...), de nombreuses explications ainsi que des suppléments pour les jeux existant (ex. Ragnarok Version 2, campagne phase 1 et 2 pour l'Opération Damocles AT-43...).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]