Purge (roman)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Purge.
Purge
Auteur Sofi Oksanen
Genre Roman
Version originale
Titre original Puhdistus
Éditeur original WSOY
Langue originale finnois
Pays d'origine Drapeau de la Finlande Finlande
Date de parution originale
ISBN original 978-951-0-33973-2
Version française
Traducteur Sébastien Cagnoli
Éditeur Éditions Stock
Collection La Cosmopolite
Date de parution
Couverture Pierre Gable
Nombre de pages 408
ISBN 978-2234062405

Purge (titre original en finnois : Puhdistus) est un roman finlandais de Sofi Oksanen publié originellement en 2008 et en français le aux éditions Stock. La même année le roman est lauréat du prix Femina étranger et du prix du roman Fnac après avoir été vainqueur de très nombreux prix dans les pays nordiques.

Résumé[modifier | modifier le code]

L'intrigue commence en 1992 avec une femme âgée, Aliide Truu, qui vit seule dans une région d'Estonie reculée. La vieille femme s'est isolée de la société ambiante et observe la jeunesse de son pays, y compris sa fille, quittant la campagne pour les régions plus urbaines de Finlande. Un jour, en regardant par la fenêtre de la cuisine, elle découvre Zara, la petite-fille de sa sœur Ingel. Zara avait été forcée de se prostituer par la mafia russe mais s'est échappée. La seule chose qu'elle avait pour l'aider à trouver de l'aide était une photographie de sa grand-mère avec le nom d'Aliide dessus. L'histoire continue ensuite avec une série de retours en arrière qui développent la relation d'Aliide et de sa sœur, qui repose sur leur rivalité pour gagner l'amour de Hans Pekk durant la Seconde Guerre mondiale. L'histoire se termine alors qu'Aliide commence à trouver l'apaisement vis-à-vis de sa jalousie contre sa sœur, et que Zara trouve la rédemption par rapport aux abus sexuels qu'elle a subis.

Réception critique[modifier | modifier le code]

Purge fut un grand succès de librairie dans les pays nordiques[1],[2] et lauréat du grand prix de littérature du Conseil nordique avant d'obtenir un accueil critique enthousiaste de la presse francophone[1],[3],[2].

Éditions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Purge » : les archives vivantes de Sofi Oksanen par Florence Noiville dans Le Monde du 9 septembre 2010.
  2. a et b Purge, de Sofi Oksanen par André Clavel dans Le Point du 14 mars 2011.
  3. Critique de « Purge » par Marine Landrot Télérama no 3163 du 28 août 2010.