Francisco Goldman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Francisco Goldman est un romancier, journaliste et professeur américain né en 1954 à Boston d'une mère guatémaltèque et catholique et d'un père juif américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ses textes sont repris dans Esquire, Harper's, le New Yorker, The New York Times Magazine, The New York Review of Books...

Œuvre[modifier | modifier le code]

  • Le Matelot, [« The Ordinary Seaman », 1997], trad. de Joseph Antoine, Paris, Éditions Écriture, 1999, 416 p. (ISBN 978-2909240367)
  • L'Époux divin, [« The Divine Husband », 2004], trad. de Guillemette de Saint-Aubin, Paris, Éditions de l'Olivier, 2006, 607 p. (ISBN 978-2879294537)
  • Dire son nom, [« Say Her Name », 2011], trad. de Guillemette de Saint-Aubin, Paris, Christian Bourgois Éditeur, coll. « Littérature étrangère », 2011, 420 p. (ISBN 978-2267022063)[1],[2]
- Prix Femina étranger 2011[3]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. André Clavel, « Francisco Goldman fait le récit d'un cauchemar éveillé », sur http://www.lexpress.fr/culture/livre,‎ 17/10/2011 (consulté le 7/11/2011)
  2. « Grand entretien à New-York avec Francisco Goldman. », sur http://www.franceculture.fr,‎ 8/09/2011 (consulté le 7/11/2011)
  3. « Francisco Goldman, Femina étranger pour un livre de deuil et d'amour », sur http://www.tv5.org,‎ 7/11/2011 (consulté le 7/11/2011)