Port de Chicago

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le port de Chicago se trouve dans les limites de la ville de Chicago, sur les rives du Lac Michigan aux États-Unis, dans l'État de l'Illinois. Ses 14 terminaux maritimes sont gérés par l'Illinois International Port District[1]. En 2005, le port se classait au 32e rang aux États-Unis avec un trafic total de 25 820 513 tonnes courtes[2] soit 23 423 981 tonnes. La majeure partie du trafic est destinée au marché intérieur (23 074 136 tonnes courtes[2]).

Diverses marchandises passent par le port de Chicago : des métaux non ferreux, des minerais, du coke, du sucre, des céréales, des produits pétrochimiques, de l'acier, du ciment, etc.

Histoire[modifier | modifier le code]

Chicago, depuis sa fondation a une longue histoire comme centre logistique, commençant par le trafic engendré par la traite de la fourrure, puis le transit du bois et des produits fermiers du Middle West vers les villes de l'est. En 1848, lorsque est ouvert le canal Illinois et Michigan, une voie navigable ininterrompue est créée, reliant les villes de la côte atlantique au Golfe du Mexique, Chicago en devient un centre important. Cette importance ne se dément pas, même lorsque les chemins-de-fer commencèrent à éclipser le trafic fluvial et lacustre.

Les activités portuaires restèrent basées à l'embouchure de la rivière Chicago, bien que des projets de construction de nouvelles installations portuaires, sur les rives du lac Michigan, furent établis au début du XXe siècle qui conduisirent à la réalisation du Navy Pier. Les développements importants du port de Chicago remontent à 1921, lorsque le législatif de l'État de l'Illinois vota la loi dite de Lake Calumet Harbor qui autorisait la ville à construire un port en eau profonde a lac Calumet[3], au centre même de la cité. La même année, les autorités de la ville adoptèrent le plan Van Vlissingen qui est aujourd'hui encore le cadre juridique sous lequel opère le port. Depuis cette date, il ne cessa de prendre de l'ampleur, s'agrandissant notablement dans les années 1950.

En 1972, le Navy Pier abandonna officiellement ses activités de transport fluvial. En 1978, les autorités portuaires firent l'acquisition de terrains à l'embouchure de la rivière Calumet et y construisirent deux nouveaux terminaux. Elles remirent également en activité le site d' Iroquois Landing, ouvrant ainsi deux nouvelles installations situées directement sur les rives du lac.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • The harbor plan of Chicago, ; Commercial Club of Chicago; Committee on Chicago Harbor and Port Survey; Chicago 1927. (OCLC 4607158)
  • The port of Chicago and the St. Lawrence seaway. ; Harold M Mayer ; Chicago, 1957. (OCLC 274728)
  • Port of Chicago : terminal facilities ; Illinois International Port District; Chicago, IL : The District, 1983. (OCLC 51785482)
  • Revitalizing the port of Chicago ; George H Ryan; Springfield, Ill. : Office of the Lieutenant Governor, 1987. (OCLC 16669145)
  • The Port of Chicago, Illinois ; Navigation Data Center (U.S.); Alexandria, Va. : U.S. Army Corps of Engineers, Water Resources Support Center, Ports and Waterways Division, Navigation Data Center, 1995. (OCLC 32912055)

Notes[modifier | modifier le code]

  1. (fr) « visite de la voie maritime », réseau Grands Lacs Voie maritime du Saint-Laurent (consulté le 10-11-2007)
  2. a et b (en) « 2005 US Port Cargo Tonnage Rankings », American Association of Port Authorities (consulté le 10-11-2007)
  3. Erioll world.svg vue satellite de Lake Calumet.

Liens externes[modifier | modifier le code]

41° 44′ 00″ N 87° 31′ 42″ O / 41.73333, -87.52833 ()