Politique aux îles Marshall

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Politique des îles Marshall)
Aller à : navigation, rechercher
Politique aux Îles Marshall
Image illustrative de l'article Politique aux îles Marshall

Les Îles Marshall sont une république présidentielle, où le président est à la fois chef de l'État et chef du gouvernement. Le pouvoir exécutif est aux mains du gouvernement tandis que le pouvoir législatif est partagé entre le gouvernement et le parlement. Le pouvoir judiciaire est indépendant des deux premiers.

Pouvoir exécutif[modifier | modifier le code]

Fonction Nom Parti Depuis
Président Jurelang Zedkaia AKA 2 novembre 2009

Le président est élu par le parlement parmi les membres de ce dernier. Il nomme les ministres, également parmi les parlementaires. Amata Kabua fut le premier président des îles Marshall, élu en 1979 puis réélu en 1983, 1987, 1991 et 1995. Après sa mort en fonction, son cousin Imata Kabua remporta l'élection spéciale de janvier 1997. Kessai Note fut élu en janvier 2000. Réélu en 2004, il perdit ensuite les élections de janvier 2008, et Litokwa Tomeing lui succéda. Ce dernier est renversé par le Parlement le 21 octobre 2009.

Pouvoir législatif[modifier | modifier le code]

Le pouvoir législatif est composé du Parlement (Nitijela) et d'un conseil de chefs. Le parlement compte 33 membres élus pour quatre ans dans 19 circonscription à siège unique et 5 circonscriptions à sièges multiples.

Partis politiques et élections[modifier | modifier le code]

Traditionnellement, il n'existe pas de partis politiques formellement constitués, mais des groupes d’intérêt peu structurés. Deux groupes se partagent la plus grande partie des suffrages, le Parti Kabua d'Imata Kabua et le Parti démocratique uni de Litokwa Tomeing.

Pouvoir judiciaire[modifier | modifier le code]

Le système judiciaire des îles Marshall est à quatre niveaux: une Cour suprême, une Haute Cour, des tribunaux de district ainsi que des tribunaux traditionnels. La compétence de ces derniers est limité aux cas concernant les droits immobiliers et autres litiges relevant du droit coutumier.

Contexte politique[modifier | modifier le code]

Démocratie[modifier | modifier le code]

La démocratie est relativement récente et cohabite avec les structures hiérarchiques traditionnelles. Les deux premiers présidents étaient issus des chefs de tribus.

Plusieurs élections locales et nationales ont eu lieu depuis la fondation de la République des îles Marshall en 1979. Quelques incidents ont émaillés le paysage politique, en particulier des pressions de la part du pouvoir exécutif sur les tribunaux et la presse. Le Parti démocratique unifié remporta les élections de 1999 sur un programme réformateur. Le nouveau gouvernement a affirmé vouloir garantir l’indépendance des tribunaux.

Défense[modifier | modifier le code]

La défense militaire est assurée par les États-Unis selon un traité bilatéral. La revendication des îles Marshall sur Wake, annexé par les États-Unis au XIXe siècle et toujours sous administration américaine, est source d’incertitudes en cas de crise impliquant l'atoll.