Pitiscus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Frontispice de la Trigonométrie de Pitiscus.

Bartholomäus Pitiscus (né le 24 août 1561 à Grünberg (Silésie), † le 2 juillet 1613 à Heidelberg) était un astronome, mathématicien et théologien allemand qui édita les tables de trigonométrie les plus précises du début du XVIIe siècle.

Ces tables de trigonométrie de Pitiscus portent le titre :Trigonometriæ sive de dimensione triangulorum libri quinque. Éditées à Francfort en 1595, elles connurent un succès international immédiat et il s'ensuivit de multiples rééditions : 1599, 1600, 1608, 1612. L'ouvrage fut traduit en anglais en 1614, et en français en 1619. Il fut réimprimé en 1630 à Londres. C'est notamment par ce livre que furent connues :

  • le terme même de trigonométrie, titre d'un recueil de tables, et qui devint un nom commun,
  • la méthode trigonométrique de résolution de l'équation algébrique du 3e degré, que l'auteur attribue à Jost Bürgi,
  • l'usage de la virgule pour séparer la partie entière d'un nombre de sa mantisse.

Encouragé par ce succès, Pitiscus publia un Thesaurus mathematicus (1613) qui améliorait les tables trigonométriques de Rheticus par une plus grande densité de valeurs calculées exactement (non interpolées), comportant 22 décimales exactes[1].

Pitiscus avait étudié la théologie calviniste à Zerbst puis à Heidelberg. D'abord précepteur à Breslau (auj. Wrocław en Pologne), il obtint la charge de chapelain de la cour à Heidelberg, et celle de premier chapelain de l'Electeur palatin, Frédéric IV le Juste, dont il avait été précepteur depuis 1584.

En 1935, l'Union astronomique internationale a donné le nom de Pitiscus à un cratère lunaire.

Références[modifier | modifier le code]

  • S. Gottwald, H.-J. Ilgauds, K.-H. Schlote (éd.): Lexikon bedeutender Mathematiker (1990) - Verlag Harri Thun [ISBN 3-8171-1164-9]
  1. Reconstruction : http://locomat.loria.fr/locomat/reconstructed.html

Lien externe[modifier | modifier le code]