Phil Hellmuth

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Phil Hellmuth Crystal Clear app Cardgame-3.svg

Phil Hellmuth 2006.jpg
Phil Hellmuth au National Heads-Up Poker Championship en 2006

Pseudonyme The Poker Brat
Lieu de résidence Palo Alto
World Series of Poker
Bracelets WSOP 13
ITM 101
Plus haut rang ITM
au Main Event
Vainqueur, 1989
World Poker Tour
Titres Aucun
Tables finales 2(+2)
ITM 9

Phillip J. Hellmuth, Jr. (né le 16 juillet 1964 à Madison dans l'État du Wisconsin) est un joueur de poker professionnel. Il est membre de Poker Hall of Fame[1].

Réussite dans le Poker[modifier | modifier le code]

World Series of Poker[modifier | modifier le code]

En 1989, le jeune Hellmuth âgé de 24 ans est devenu le plus jeune à avoir gagné le tournoi principal des Séries Mondiales de Poker (WSOP) vainqueur alors du champion et détenteur de deux bracelets gagnés lors de « main events », Johnny Chan.

Lors de l’édition 2006 des WSOP, après n'avoir pas fait bonne figure lors des deux précédents WSOP, il gagna son dixième bracelet des WSOP lors du tournoi de No Limit Hold'em à 1000 USD avec rachat de jetons (rebuy)[2]. À l'époque, cela le mettait à égalité avec les légendes du poker que sont Doyle Brunson et Johnny Chan. Lors de l'édition 2007 des WSOP, Hellmuth remporta un onzième bracelet, battant ainsi un record au tournoi à mille cinq cents dollars No Limit Hold'em[3].

Le 11 juin 2012, il remporte son douzième bracelet dans le 2500 USD Seven card Razz ainsi que la somme de 182 793 USD, battant ainsi son propre record. Ce titre est à ce jour son unique bracelet obtenu dans une autre variante que le hold'em[4].

Hellmuth détient également le record du nombre de places payées aux WSOP (100) devant Men Nguyen (45), et le nombre de tables finales jouées (49). Aux WSOP 2011, il a aussi obtenu le record du joueur ayant obtenu le plus grand nombre de secondes places, dont une seconde place au lucratif Player's Championship au coût de cinquante mille dollars de droit d'entrée.

Le 21 août 2014, Hellmuth a gagné 12 468 412 USD aux WSOP et est classé quatrième sur la liste des joueurs ayant accumulé le plus d'argent lors des WSOP[5].

Bracelets des World Series of Poker[modifier | modifier le code]

Année Tournoi Gain (USD)[6]
1989 10 000 $ No Limit Hold'em World Championship 755 000
1992 5 000 $ Limit Hold'em 188 000
1993 1 500 $ Limit Hold'em 138 000
1993 2 500 $ No Limit Hold'em 161 400
1993 5 000 $ No Limit Hold'em 173 000
1997 3 000 $ Pot Limit Hold'em 204 000
2001 2 000 $ No Limit Hold'em 316 000
2003 2 500 $ Limit Hold'em 171 400
2003 3 000 $ No Limit Hold'em 410 860
2006 1 000 $ No Limit Hold'em with rebuys 631 863
2007 1 500 $ No Limit Hold'em 637 254
2012 2 500 $ Seven card Razz 182 793
2012 10 450 € WSOPE No Limit Hold'em Main Event 1 333 841

World Poker Tour[modifier | modifier le code]

Hellmuth n'a encore jamais gagné de World Poker Tour (WPT). Il est toutefois rentré dans les « places payées » à neuf reprises et a participé à deux tables finales. Il termina quatrième au tournoi de No Limit Hold'em à 3000 USD du WPT en 2000 et troisième au tournoi de No Limit Hold'em à 10 000 USD du WPT à Foxwoods en 2003. Il participa également à deux tournois du WPT auxquels il fut convié : le WPT by The Book en 2004 et le WPT Bad Boys of Poker II en 2006 finissant troisième à ces deux événements[7] .

Jusqu'à aujourd'hui, Hellmuth a gagné 691 109 USD lors des tournois du WPT pour neuf places payées et trois tables finales[8].

Autres tournois[modifier | modifier le code]

Hellmuth a été le champion de la troisième saison des Late Night Poker[9] . En 2005, Hellmuth a gagné le premier National Heads-Up Poker Championship[10]. Il se défit de Men Nguyen, Paul Phillips, Huck Seed, Lyle Berman et Antonio Esfandiari en chemin pour la finale contre Chris Ferguson duquel il se défit également. En 2006, essayant de réitérer sa performance de l'année précédente, il perdit lors de la première phase contre Chip Reese[11]. Hellmuth ne participa pas à cet événement en 2007, car déjà investi dans le « PartyPoker.com Premier League Poker ». Il gagna quatre de ses six matches pour finir troisième lors de la finale. Hellmuth participa à l'édition 2008 et se fit éliminer par Tom Dwan alias Durrrr[12]. Il apparait régulièrement dans la série Poker After Dark, soit comme joueur, soit comme commentateur. Il apparaît également dans les saisons 1 et 4 de la série télévisée High Stakes Poker.

Le total de ses gains en tournoi s'élève à plus de 18 100 000 USD[13]. Il se classe alors deuxième sur le classement des joueur ayant le plus gros gain, derrière Antonio Esfandiari[14].

Activités liées au poker[modifier | modifier le code]

Hellmuth a produit plusieurs vidéos d'apprentissage, dont Ultimate White To Black Belt Course ou Phil Hellmuth's Million Dollar Poker Secrets. Il a écrit des articles pour le magazine Américain Card Player et quelques livres sur le poker: Play Poker like the Pros, Bad Beats, Lucky Draws, The Greatest Poker Hands ever Played, et Poker Brat lequel contient des éléments autobiographiques et des conseils. Au printemps 2006, Hellmuth remplaça Phil Gordon pour commenter Celebrity Poker Showdown sur la chaîne Bravo[15].

Personnalité et controverses[modifier | modifier le code]

Phil Hellmuth aux Séries Mondiales de Poker en 2006.

Hellmuth est connu pour faire des remarques hargneuses sur le niveau de ses adversaires, surtout après avoir été victime d'un bad beat[16]. Lors du tournoi principal (Main Event) des WSOP de 2005, Hellmuth lança la phrase culte à sa femme dans le public “I can dodge bullets, baby!” (« Je suis capable d'éviter les balles, chérie ! ») après avoir couché A K contre un adversaire ayant A A avec un tableau arc-en-ciel A 4 4 Q. Il a également accusé un joueur amateur de n'être même pas capable d'épeler le mot « poker » après que celui-ci fut allé à tapis pré-flop, avec Roi Valet contre As Roi de Phil et qu'il eut gagné le coup in extremis[17].

Quelques citations de Phil : « S'il n'y avait aucune part de chance, je pense que je battrais tout le monde » ou « J'ai révolutionné la façon de jouer au Texas Hold'em No-Limit. »

Lors de la première semaine de la série télévisée Poker After Dark sur la chaîne NBC, après que les professionnels Shawn Sheikhan, Steve Zolotow, Gus Hansen, et Huck Seed ont refusé de se taire alors que c'était au tour de Phil de parler lors d'une main où Annie Duke l'a relancé, il a menacé de ne plus participer à ce tournoi puis a quitté la table. Annie était la seule joueuse qui était resté silencieuse lors de l'altercation. Hellmuth est finalement revenu s'asseoir mais fut éliminé quelques mains après[18].

Alors que de nombreux professionnels, amateurs et fans considèrent ses excentricités comme de mauvais goût et arrogantes, ils respectent son talent et sa personnalité hors du monde du poker. On peut se demander si Hellmuth ne se serait lancé dans la provocation par calcul, l'exploitation de son image étant largement basée sur son côté de sale gosse du poker (Poker Brat). Le principal sponsor de Phil, UltimateBet, avait prévu qu'il arrive aux WSOP de 2007 au volant d'une voiture de course Ultimatebet.com, habillé d'une combinaison de course et d'un casque, escorté par onze filles d'Ultimatebet.com, une pour chacun des onze bracelets des WSOP de Hellmuth. Ces plans se sont ébruités lorsqu'il accidenta sa voiture dans le parking du Rio. Hellmuth a perdu le contrôle de la voiture de course et a heurté un muret en béton. Après l'accident, Hellmuth s'est montré dans une limousine, a rejoint ses escortes et a fait sa grande entrée aux WSOP avec deux heures de retard[19]. L'accident généra des controverses car certaines personnes pensent que l'accident a été mis en scène, mais Hellmuth a dit que non. L'accident a par la suite été diffusé à la télévision dans une publicité pour ultimatebet.com.

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Hellmuth a fréquenté l'University de Wisconsin-Madison pendant trois ans avant de s'adonner au poker à plein temps. Hellmuth réside à Palo Alto en Californie avec sa femme Katherine Sanborn (laquelle fut convaincue par Phil de participer au « Ladies' Event » des WSOP en 2005, où elle fut éliminée par la gagnante Jennifer Tilly) et ses deux fils, Phillip et Nicholas[20].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]