Tom Dwan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dwan.
Tom Dwan Crystal Clear app Cardgame-3.svg

Tom Dwan.jpg

Pseudonyme durrrr
Lieu de résidence Edison (New Jersey)
World Series of Poker
Bracelets WSOP Aucun
ITM 7
World Poker Tour
Titres Aucun
Tables finales 1
ITM 2
European Poker Tour
Titres Aucun
ITM 1

Tom “durrrr” Dwan est né le 30 juillet 1986 à Edison, New Jersey (États-Unis).

Biographie[modifier | modifier le code]

Dwan est entré en contact avec le poker quand il avait 18 ans. Au moment où il a commencé à fréquenter l’université de Boston, il s'était déjà constitué une bankroll de 10 000 US$. Il l’a fait en jouant comme un véritable grinder, en passant des heures derrière son PC pour découvrir toutes les subtilités de ce jeu. Alors que de nombreux joueurs choisissent un pseudo avec lequel ils peuvent s’identifier eux-mêmes, Dwan choisit le nom « Durrr » qui, selon lui, sert à dérouter ses adversaires. Sur un délai de seulement deux ans, le nom Durrrr devient un terme bien connu dans le monde du poker en ligne, à tel point qu’il devient quasiment impossible aujourd’hui d’imaginer les parties de High Stakes Cash Game sur Full Tilt sans sa présence…[évasif]

Six mois avant sa rentrée à l’université, Dwan fait son premier et unique dépôt de cinquante dollars sur un site de poker. Son aventure commence. En jouant principalement des Sit & Go à cinq dollars et des petits tournois ici et là, il réussit à accumuler assez d’argent pour commencer à jouer des parties de cash games aux faibles limites 0,50 USD/1 USD. Dès que Dwan commence à jouer sérieusement, il se consacre totalement à son jeu de cash game qu’il juge plus profitable et ne reviendra jamais aux Sit & Go et tournois. Parce que les jeux de cash game sont un moyen rapide et amusant pour Dwan de gagner un peu d’argent, il commence à investir beaucoup de temps dans le poker en ligne pour perfectionner son jeu. À cette époque pourtant très récente, il existe très peu de sites web pour apprendre la stratégie du jeu, et Dwan travaille donc essentiellement sur ses compétences en parlant à ses amis et en jouant sur internet pendant de nombreuses heures.

S'il est surtout célèbre pour ses résultats on line, il a fait preuve de beaucoup de maîtrise en live, remportant plus d'un million de dollars en tournois.

Au cours des nombreuses discussions avec ses collègues, Dwan arrive à la conclusion que la vie en tant que joueur de poker est beaucoup plus intéressante que de passer quelques heures par jour en classe. Un jour à l’université de Boston, un ancien élève vient faire un discours et mentionne aux étudiants qu’il gagne aux alentours de soixante-dix mille dollars par an, alors que Dwan atteint régulièrement à cette époque les quatre mille dollars de profit en une seule nuit complète de poker en ligne. Un salaire « normal » n’étant pas une motivation suffisante pour Dwan, ses notes commencent à baisser et il finit par dire adieu à la vie étudiante à la fin de son premier semestre en quittant l’université.

Au moment où Dwan quitte ses études, sa bankroll totalise plus de cent mille dollars et il est clairement en route pour les plus hautes limites de cash game disponibles sur internet. Sa bankroll ne cesse de croître dans les mois qui suivent et il devient l’un des plus gros gagnants sur les limites 10/20 USD et 25/50 USD. Celui qui a l’argent peut faire plus d’argent et donc Dwan commence lentement à faire des tentatives aux plus hautes limites disponibles à ce moment-là : 200/400 USD. Comme pour tous les joueurs qui montent en limites, Dwan connaît des hauts et des bas, mais il réussit finalement à devenir un régulier sur la même limite de poker jouée par les plus grands champions du monde tels que Phil Ivey, Patrik Antonius et David Benyamine.

À l’âge de 19 ans, Tom Dwan démarre sa percée internationale sur la scène de poker live quand il termine treizième dans la deuxième édition de l’European Poker Tour de Londres. Toutefois, il faudra attendre encore deux ans avant que Dwan n’ait à nouveau un résultat sur le circuit live international. En 2007, Tom et un des ses amis du nom d’Alan Sass, qui joue en ligne sous le nom de « TheUsher », décident de faire leurs valises et de partir pour un voyage en Europe. Ce voyage ne ressemble en aucun cas aux vacances classiques composées de visites touristiques, il se rapproche plus d’une façon très coûteuse de jouer au poker en ligne. En effet, Dwan et Sass descendent dans les hôtels les plus chers et accumulent des factures énormes de service de chambre. Après des semaines de poker en ligne et quelques visites culturelles dans des villes comme Amsterdam, Rome, Paris et Londres, Dwan et Sass décident de retourner aux États-Unis. En fin de compte, le voyage ne s’est pas révélé être cher pour les deux joueurs qui reviennent avec un joli profit.

Alors que Sass retourne directement à son style de vie normal, Dwan continue à jouer sur un compte où les deux acteurs partagent 50 % de l’action, et il réussit à faire fructifier les sept mille dollars qui restent jusqu’à atteindre une somme de six cent soixante-quinze mille dollars en seulement six heures, une performance incroyable. Sass, qui ne se souvient pas vraiment du fait qu’il possède 50 % des sept mille dollars de départ, reçoit un appel de Dwan qui lui dit qu’il vient de lui faire gagner trois cent trente-cinq mille dollars. Sass est complètement sidéré par ce montant alors que Dwan agit comme si c’était la chose la plus banale du monde. Il devient alors évident que ce jeune joueur ne voit pas l’argent comme un sujet à prendre au sérieux, contrairement à la plupart des gens. En colocation avec son bon ami David « Raptor » Benefield, Dwan emménage dans un grand hôtel à Fort Worth, au Texas. Avec des voitures chères, les grands écrans plats et de nombreux autres gadgets, Dwan et Benefield vivent pleinement le rêve américain, et pourtant le meilleur est encore à venir…

Il est généralement connu dans le monde du poker que de nombreux joueurs participent aux plus grands tournois grâce à des « investisseurs » qui les sponsorisent. Tom « Durrr » Dwan joue ce rôle de sponsor chaque année pour de nombreux joueurs aux championnats du monde, en les mettant dans de nombreux tournois après les avoir choisis. Bien que les informations soient très difficiles à obtenir dans ce milieu, il admet lui-même avoir sponsorisé plusieurs vainqueurs de tournois majeurs, ce qui peut se traduire en une somme d’argent importante.

Juste après les World Series of Poker 2007, Dwan célèbre son vingt-et-unième anniversaire, un événement majeur car il signe l’atteinte de la majorité aux États-Unis et donc la possibilité de participer aux tournois live, ce qu’il va faire non pas pour l’argent mais pour se faire de la publicité, et ainsi obtenir plus d’action dans les limites les plus hautes du cash game sur Full Tilt. En novembre 2007, il parvient à atteindre sa première grande table finale au WPT Championship No Limit Hold’em Event à Mashantucket, et à prendre 324 244 dollars en prix pour sa quatrième place. Même s’il gagne une somme d’argent importante, Dwan ne parvient pas à la première place comme il l’avait prévu, et sa course pour la conquête d’un titre continue. En novembre 2009, Tom Dwan a intégré la team pro Full Tilt Poker.

Au cours de l’Aussie Millions en 2008, Dwan termine deuxième du 3 000 USD Pot Limit Omaha Event et, une semaine plus tard, il termine deuxième à nouveau, cette fois pour le 5 000 USD WPT Borgata Winter Open, remportant 226 000 dollars. Bien que l’argent continue de rentrer pour Dwan, il est toujours en quête de sa grande victoire. Il essaie une fois de plus dans le WPT Championship Event en avril 2008, mais là encore il finit en neuvième position pour la modique somme de 185 000 dollars.

Le premier World Series of Poker de Tom Dwan prend fin avec deux places payées. Il termine septième de l’épreuve du Mixed Hold’em/Omaha et huitième à celle du No Limit 2-7 Lowball. On peut dire que Dwan est déterminé à faire parler de lui dans le monde du poker live en prenant un gros titre. Tant qu’il continue à jouer ces grands tournois, il y a fort à parier que ses désirs seront bientôt réalisés.

Après les WSOP 2008, Dwan continue à faire ce qu’il fait le mieux [évasif] : jouer aux jeux de cash game sur Full Tilt Poker. Selon un site internet de statistiques très connu [Lequel ?], Durrr a gagné plus de trois millions et demi de dollars sur ce site au cours des dix-huit derniers mois, malgré la perte de plus de deux millions de dollars en janvier 2009. C’est justement en ce début d’année que Tom Dwan annonce ce qui sera probablement [évasif] le défi le plus important dans l’histoire du poker.

Voici un aperçu des règles qu’il établit :

  1. Jouer un minimum de 200/400 USD en No Limit Texas Hold’Em ou Pot-Limit Omaha.
  2. Un joueur peut passer à une autre table à n’importe quel moment si sa pile de jetons dépasse les deux cent cinquante grosses blindes.
  3. Un joueur doit recharger sa pile de jetons lorsqu’elle chute en dessous de soixante-quinze grosses blindes.
  4. Les joueurs se doivent de s’affronter en tête-à-tête sur quatre tables simultanément.
  5. Le défi s’arrête lorsque la barre des cinquante mille mains jouées est franchie.
  6. L’argent gagné pendant les matches sera conservé par le joueur, plus le bonus du pari : si Dwan est en hausse ne serait-ce que d’un seul dollar à la fin de l’enjeu, il garde le montant gagné plus cinq cent mille dollars de son adversaire. Si, à l’inverse, il perd ne serait-ce que d’un seul dollar à la fin de l’enjeu, son adversaire garde les gains auxquels Tom Dwan ajoute la somme d'un million et demi de dollars.
  7. Le défi n’est pas ouvert à Phil « OMGClayAiken » Galfond.

Comme on peut le constater, il s’agit d’un défi impressionnant, avec Phil Galfond étant le seul joueur exclu de la partie. Galfond est un bon ami de Tom Dwan qui semble être en mesure de bien s’adapter à sa méthode de jeu, ce qui n’est pas vraiment ce que Dwan recherche dans ce défi.

Il n’aura fallu que quelques jours aux joueurs comme Phil Ivey, Patrik Antonius et David Benyamine, pour répondre à sa proposition et accepter ce défi pour des montants qui laissent rêveur. Selon les rumeurs, il se pourrait même que l’un des participants finisse par tout perdre étant donné la variance énorme qu’il peut y avoir dans un challenge de ce type à ces limites. Le défi a officiellement donné le coup d’envoi le mercredi 18 février 2009, avec Patrik Antonius en premier adversaire.

À ce jour, Tom « Durrr » Dwan a gagné 950 000 dollars en tournois live. De nombreux articles débattent du total des gains provenant de son jeu en ligne, mais on peut supposer que Tom Dwan appartient désormais et pour longtemps[évasif] aux grands noms du poker en ligne.

Résultats[modifier | modifier le code]

2007[modifier | modifier le code]

  • Quatrième du Main Event du WPT World Poker Finals (324 244 USD)

2008[modifier | modifier le code]

  • Deuxième de l'Event 7 (PLO) des Aussie Millions (90 816 USD)
  • Deuxième de l'Event 12 du WPT Borgata Winter Open (226 100 USD)
  • Neuvième du Main Event du WPT World Championship (186 670 USD)
  • Huitième de l'Event 8 (eight games) des WSOP (54 144USD)
  • Huitième de l'Event 18 (NL 2-7) des WSOP (45 110 USD)

2010[modifier | modifier le code]

  • Deuxième de l'Event 11 (NLHE 1 500 $, 2 563 joueurs entrants) des WSOP (381 885 $)