Petrom

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Petrom est une compagnie pétrolière roumaine, leader en Roumanie et dans plusieurs pays de l'Europe de l'Est.

PetromCity, le siège social situé à Bucarest

Histoire[modifier | modifier le code]

Le nom Petrom est la juxtaposition des mots pétrole et romania (Roumanie).

En 2004, Petrom a été privatisé par le gouvernement roumain et en 2005 Petrom a été vendu à l'autrichien OMV. Cette transaction reste à ce jour, la plus grand privatisation de l'histoire de la Roumanie. OMV controle 51 % de Petrom. Les autres actionnaires sont l'État roumain à hauteur de 40,74 %, BERD avec 2,03 %, et divers actionnaires qui contrôlent 6,23 %.

En dehors de la Roumanie, la compagnie étend ses activités en Bulgarie, Serbie, Hongrie, Moldavie, Kazakhstan, Iran et Russie. En Moldavie, Petrom possède 73 stations service, qui en fait la deuxième compagnie du pays après Lukoil. En Hongrie il y a deux stations service Petrom.

Petrom possedait jusqu'en 2005 six plateformes petrolières et cinq de ses plateformes dont GSP Atlas, GSP Jupiter, GSP Orizont, GSP Prometeu et GSP Saturn ont été vendues au Grup Servicii Petroliere pour 100 million de dollars[1].

Économie[modifier | modifier le code]

Petrom a un chiffre d'affaires de 3 milliards d'euros pour l'année 2009[2].

En mai 2010, le capital de la compagnie est de 4 milliards d'euros[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (ro) « GSP vrea platforme de foraj in Marea Nordului », Săptămâna Financiară,‎ 25 mai 2007 (consulté le 4 janvier 2011)
  2. OMV Petrom Marketing isi va majora capitalul social cu 775,59 mil. lei, 18 Mai 2010, wall-street.ro, 5 août 2010
  3. Petrom: Profit de 807,4 mil. lei in T1, 10 Mai 2010, wall-street.ro, 5 août 2010

Liens externes[modifier | modifier le code]