Petit Iora

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Petit Iora (Aegithina tiphia) est une espèce de passereau appartenant à la famille des Aegithinidae.

Répartition[modifier | modifier le code]

On le trouve dans l'Asie du Sud-Est tropicale, du Pakistan à l'Indonésie en passant par l'Inde et Sri Lanka. Cette espèce est commune dans les forêts et dans bien d'autres zones boisées.

Comportement et reproduction[modifier | modifier le code]

Durant la saison de reproduction, le mâle effectue une parade nuptiale acrobatique, se lançant en l'air et faisant gonfler toutes ses plumes, en particulier celles sur la croupe de couleur vertes pâles, puis retombant en spirale sur le perchoir d'origine. Une fois retombé, il déploie sa queue et laisse ses ailes se refermer. Deux à quatre œufs blancs verdâtres sont pondus dans un petit nid en forme de tasse fait d'herbes et construit dans un arbre.

Description[modifier | modifier le code]

Le Petit Iora adulte mesure environ 15 cm de long.[1] Le mâle apte à la reproduction est noir et vert en haut, et jaune vif en bas. Les plumes des ailes sont noirâtres avec une ligne blanche bien visible. Les mâles immatures sont uniformément verdâtres en haut. Les femelles sont semblables aux mâles immatures, mais ont des ailes gris-noir.

Dickcissel d'Amérique mâle perché sur un poteau métallique, chantant cou tendu et bec ouvert.

Chants et appels

Fichiers multimédia sur Commons :
Enregistrement 1 :

Écouter le Petit Iora
sur xeno-canto

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

D'après Alan P. Peterson, il existe onze sous-espèces de Petit Iora :

  • Aegithina tiphia aequanimis Bangs 1922
  • Aegithina tiphia cambodiana Hall,BP 1957
  • Aegithina tiphia deignani Hall,BP 1957
  • Aegithina tiphia horizoptera Oberholser 1912
  • Aegithina tiphia humei Baker,ECS 1922 ; présente dans le sous-continent indien a une couronne noire avec un dos noir et vert. Il ne faut par ailleurs pas les confondre avec les ioras à queue blanche qui vivent également en Inde.
  • Aegithina tiphia multicolor (Gmelin) 1789 ; présente au Sri Lanka et dans le sud de l'Inde ; a une couronne et un dos noirs.
  • Aegithina tiphia philipi Oustalet 1886
  • Aegithina tiphia scapularis (Horsfield) 1821
  • Aegithina tiphia septentrionalis Koelz 1939
  • Aegithina tiphia tiphia (Linnaeus) 1758 ; présente dans l'Himalaya ; a une partie supérieure complètement verte.
  • Aegithina tiphia viridis (Bonaparte) 1850

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Allen Jeyarajasingam (2012), A Field Guide to the Birds of Peninsular Malaysia and Singapore. Oxford University Press, p. 268 ISBN 9780199639434

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :