Peter Balakian

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Peter Balakian

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Peter Balakian.

Activités Poète, historien
Naissance 13 juin 1951 (63 ans)
Teaneck, New Jersey
Drapeau des États-Unis États-Unis
Langue d'écriture Anglais américain
Distinctions Bourse Guggenheim

Peter Balakian, né le 13 juin 1951 à Teaneck dans le New Jersey, est un écrivain, poète et historien américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Peter Balakian est né en 1951 dans une famille d'origine arménienne. Il possède un doctorat en civilisation américaine et occupe une chaire de Sciences Humaines à l'Université de Colgate.

Une part importante de son œuvre porte sur le génocide des Arméniens de 1915. C'est ainsi qu'en 1997, Balakian publie Black Dog of Fate [1], récit du réveil de son identité arménienne à la suite d'une enquête familiale[2]. Peter Balakian publie en 2003 Le Tigre en flammes[3], une étude sur les réactions de la communauté internationale et notamment de l'opinion publique américaine face au génocide arménien. Ce livre lui a valu en 2005 le prix Raphael Lemkin.

Famille[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Peter Balakian, Black Dog of Fate : An American Son Uncovers his Armenian Past, New York, Basic Books, 1997
  2. The previous Holocaust. Black Dog of Fate. A Memoir. », Lore Dickstein, The New York Times, 22 juin 1997. L'article analyse la genèse de Black Dog of Fate à la lumière de l'expérience familiale de son auteur.
  3. Peter Balakian, Le Tigre en flammes. Le Génocide arménien et la réponse de l'Amérique et de l'Occident, Paris, Phébus, De facto, 2005