Persévération

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La persévération est la répétition incontrôlable d'une réponse particulière, tel un mot, une phrase ou un geste, malgré l'absence ou l'arrêt d'un stimulus. La persévération est généralement causée par une lésion au cerveau ou autre dysfonctionnement d'organes.

Alors qu'une question a pu être analysée et discutée jusqu'à atteindre une résolution ou décision, un élément peut en déclencher une ré-investigation. Cela arrive par exemple au cours d'une conversation, et s'observe en particulier chez ceux ayant subi des lésions au cerveau. Les individus atteints du syndrome d'Asperger peuvent présenter une forme de persévération qui se traduit par un intérêt concentré sur un ou plusieurs sujets restreints. Ce phénomène peut s'observer aussi chez des individus atteints de schizophrénie.

De nombreux chercheurs ont essayé de relier persévération et manque d'inhibition, cependant ce lien n'a pu être établi, ou est faible[1],[2].

Un autre forme de persévération se traduit par un biais comportemental dans la façon dont des individus sains prennent leurs décisions et font évoluer celles-ci face à de nouveaux éléments. L'ajout d'une donnée nécessitant logiquement la révision d'une solution précédemment trouvée est souvent ignorée et les sujets sont aveuglés et influencés par leur décision préalable, qu'ils modifieront moins souvent qu'un raisonnement logique ne l'exige.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Zelazo PD, Müller U, Frye D, et al., « The development of executive function in early childhood », Monogr Soc Res Child Dev, vol. 68, no 3,‎ 2003, vii–137 (PMID 14723273, lire en ligne)
  2. (en) Sharon T, DeLoache JS, « The role of perseveration in children's symbolic understanding and skill », Developmental Sci, vol. 6, no 3,‎ mai 2003, p. 289–96 (DOI 10.1111/1467-7687.00285, lire en ligne)

Annexes[modifier | modifier le code]