Comportement stéréotypé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un comportement stéréotypé est un ensemble de gestes répétitifs, rythmés sans but apparent, mais qui n’ont cependant pas le caractère convulsif des tics[1].

Ces comportements auraient deux buts : favoriser l’évitement ou s’auto-stimuler. Cette hypothèse est fondée sur le fait que ces comportements peuvent être arrêtés volontairement pour un moment. L’intensité de ces mouvements peut être augmentée par différents sentiments comme l’excitation, le stress, l’ennui. Elle peut également être influencée par les demandes sociales ou le manque de stimulation sensorielle.

Les comportements stéréotypés peuvent être observés chez des enfants se développant normalement, mais disparaissent avec le temps. Certains comportements peuvent apparaître à nouveau chez l’adulte, entre autres, lors de périodes d’ennui ou de stress. Par exemple, certaines personnes se jouent dans les cheveux durant ces moments. Les comportements stéréotypés sont aussi présents dans certaines psychopathologies[1].

Psychopathologies[modifier | modifier le code]

L’un des critères diagnostiques des troubles du spectre autistique est justement le caractère stéréotypé d’un comportement[2]. Par exemple, plusieurs enfants du spectre autistique font du « flapping » qui est l’action de battre des mains ou des bras de manière rythmée. Ce comportement est répété et persistant dans le temps[1]. La schizophrénie de type catatonique est une autre psychopathologie pour laquelle des mouvements stéréotypés sont souvent rapportés[2].

Application en ergothérapie[modifier | modifier le code]

Dans certains cas, les comportements stéréotypés peuvent nuire au fonctionnement quotidien. Pour cette raison, l'ergothérapeute travaille en collaboration avec l'équipe interdisciplinaire dans le but de diminuer la fréquence et l'intensité de ceux-ci lorsqu'ils sont problématiques.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en)Goldman, S., Wang, C., Salgado, M. W., Greene, P. E., Kim, M., & Rapin, I. (2009). Motor stereotypies in children with autism and other developmental disorders. Developmental Medicine & Child Neurology, 51(1), 30-38.
  2. a et b American Psychiatric Association. (2000). Mini DSM-4-TR: Critères diagnostiques. Washington.