Pepete (José Gallego Mateo)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gallego et Pepete.

José Gallego Mateo dit « Pepete », né à Séville (Espagne) le 19 mars 1883, mort à Murcie (Espagne) le 7 septembre 1910, était un matador espagnol.

Présentation[modifier | modifier le code]

Sur les carteles (« affiches »), il se fait appeler José Claro « Pepete » sans doute car son patronyme José Gallego lui paraissait peu taurin. (Gallego signifie « gallicien », habitant de la Galice ; à l’époque, il n’existait en Galice aucune arène)

Après son alternative, il est vu en Espagne et surtout au Mexique. Selon ses contemportains, il était courageux et avait une bonne technique, mais sa faible constitution physique, la lenteur de ses jambes, son manque d'agilité le mettaient à merci des taureaux, ce qui explique que durant ses cinq années de carrière de matador, il fut gravement blessé à sept reprises.

Le 7 septembre 1910, dans les arènes de Murcie, au cours d’un mano a mano avec « Machaquito », le premier taureau de l’après-midi, « Estudiante » de la ganadería de Parladé, renversa un picador. « Pepete » se précipita à son secours mais le taureau lui infligea un coup de corne dans la cuisse droite, entraînant rupture de l’artère fémorale. Il mourut quelques minutes plus tard à l’infirmerie des arènes.

Carrière[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]