Paul Dunmall

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Paul Dunmall

Description de cette image, également commentée ci-après

Paul Dunmall en 2007.

Informations générales
Naissance 6 mai 1953 (61 ans)
Welling (Kent)
Genre musical jazz (free jazz)
Instruments saxophones, clarinette, cornemuse
Site officiel pauldunmall.com/

Paul Dunmall est un saxophoniste américain de jazz. Dunmall débute sa carrière auprès de musiciens folk, parfois bebop puis s'engage sur la scène du free jazz. Improvisateur au style énergique et passionné, il est membre du groupe Mujician depuis 1988 et travaille depuis les années 2000 davantage en freelance. Il joue aussi de la clarinette et de la cornemuse.


Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

À 12 ans, Paul Dunmall étudie la musique pendant cinq ans au The Blackheath Conservatoire of Music, situé près de Londres, et plus particulièrement la clarinette. Au cours de ses études il joue aussi dans un groupe et par lui-même il apprend à jouer du saxophone. En 1969 il rejoint le groupe anglais de rock Marsupilami avec lequel il effectue de nombreux concerts à travers l'Europe[1]. Entre 1973 et 1976, Dunmall joue aux États-Unis. Il collabore notamment avec la pianiste Alice Coltrane et effectue une tournée pendant près d'un an avec le musicien Johnny « Guitar » Watson[2].

Carrière[modifier | modifier le code]

Dunmall s'installe de nouveau en Angleterre à partir de 1976 et travaille avec des musiciens du musique folk comme Kevin Dempsey, Polly Bolton et Martin Jenkins. En 1979 il est avec le pianiste Tim Richards l'un des membres fondateurs du quartet Spirit Level[3]. À partir de 1985, Dunmall intègre le groupe Tenor Tonic composé du saxophoniste ténor Alan Skidmore, de Tony Levin et Paul Rogers puis l'année suivante il crée le Paul Dunmall Quartet, accompagné par Tony Moore, Steve Noble et Alex Maguire[1]. En 1987 il rejoint les membres dugroupe d'improvisation London Jazz Composers Orchestra dirigé par le contrebassiste Barry Guy puis cette année-là avec le groupe Whatever du contrebassiste Danny Thompson. Avec le pianiste Keith Tippett, le batteur Tony Levin, Paul Rogers à la contrebasse il forme en 1988 le groupe Mujician avec lequel il enregistre à partir de cette période de nombreux albums jusque dans les années 2000[n 1]. Dunmall participe aussi au groupe Tapestry de Keith Tipett, travaillant à cette occasion avec le saxophoniste Elton Dean[2]. En duo avec Paul Rogers en 1994, sa tournée de Grande Bretagne est particulièrement remarquée[4]. L'année suivante Dunmall crée un trio jouant parfois en quintet. En 1996, il réalise une tournée avec le British Saxophone Quartet[n 2]. À partir de 1997 il mène son propre groupe Octet, remarqué en particulier avec l'enregistrement en 1999 de l'album The Great Divide[4]. En 2000, Dunmall crée avec Philip Gibbs son propre label, la société Duns Limited Editions.

Discographie sélective[modifier | modifier le code]

En leader[modifier | modifier le code]

Enregistrement Nom de l'album Label et notes
1986 Soliloquy Matchless.
1996 Essential Expressions Cadence Jazz Records.
1997 Bladik Cuneiform Records.
1999 Bebop Starburst Cuneiform Records. Enregistré en octet, sur des thèmes issus du bebop et joués avec de vigoureuses improvisations.
1999 The Great Divide Cuneiform Records. Enregistrement studio avec notamment Paul Rutherford et Evan Parker, « une réalisation remarquable »[5].
2001 Zooplongoma Duns.
2002 Bridging the Great Divide Live Clean Feed.
2002 Hour Glass Emanem.
2003 Rylickolum: For Your Pleasure Creative Improvised.
2004 Awareness Response Emanem.
2004 I Wish You Peace Cuneiform Records.
2006 Deep See FMR.
2010 Identical Sunsets ESP-Disk.

Collaborations[modifier | modifier le code]

Liste partielle.

Enregistrement Leader Nom de l'album Label
1997 Paul Rogers Time of Brightness Emanem.
1998 Mujician Colours Fulfilled Cuneiform Records.
2000 Tony Bianco Utoma Trio Emanem.
2000 Mujician Bristol Concert Cuneiform Records.
2002 Mujician Spacetime Cuneiform Records.
2003 Robin Williamson Skirting the River Road ECM Records.
2006 Mujician There's No Going Back Now Cuneiform Records.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Dunmall effectue avec Mujician une tournée en 1996 avec notamment un passage en Afrique du Sud.
  2. Les trois autres musiciens du British Saxophone Quartet lors de cette tournée sont Simon Picard, George Haslam et Elton Dean.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Rovi, « Paul Dunmall -biography », sur allmusic.com (consulté le 31 décembre 2012).
  2. a et b Philippe Carles, André Clergeat, Jean-Louis Comolli, Le Nouveau Dictionnaire du jazz, Robert Laffont,‎ 2011, 1457 p. (ISBN 2-221-11592-9), p. 381.
  3. (en) « Paul Dunmall -biography », sur pauldunmall.com (consulté le 31 décembre 2012).
  4. a et b (en) Ian Carr, Digby Fairweather, Brian Priestley, The rough guide to jazz, Rough Guides,‎ 2004, 927 p. (ISBN 978-1-843-53256-9), p. 229.
  5. (en) Richard Cook, Brian Morton, The Penguin guide to jazz recordings, Penguin,‎ 2008, 1646 p. (ISBN 978-0-141-03401-0), p. 409.