Paul Albert Gordan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Paul Albert Gordan

Paul Albert Gordan (27 avril 1837 à Breslau - 21 décembre 1912 à Erlangen) est un mathématicien allemand. Il est surnommé le « roi de la théorie des invariants ».

Son résultat le plus connu affirme que l'anneau des invariants des polynômes homogènes à deux variables de degré fixé est de type fini[1], [2]. Ce résultat, obtenu après des calculs explicites complexes, est difficile à étendre à un plus grand nombre de variables. David Hilbert a abordé ce problème d'une façon plus abstraite, ce qui a permis de généraliser la théorie des invariants de façon significative.

Gordan fut le directeur de thèse d'Emmy Noether.

On lui doit aussi le théorème de Gordan.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. (de) P. A. Gordan, Ueber ternäre Formen dritten Grades, Mathematische Annalen, vol. 1 (1869), p. 90-128
  2. (de) P. A. Gordan, Die simultanen Systeme binärer Formen, Mathematische Annalen, vol. 2 (1870), p. 227-280

Lien externe[modifier | modifier le code]

(en) John J. O’Connor et Edmund F. Robertson, « Paul Albert Gordan », dans MacTutor History of Mathematics archive, université de St Andrews (lire en ligne).