Pat Fry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pat Fry, né le 17 mars 1964, de nationalité britannique, est le directeur technique châssis de l'écurie de Formule 1 Ferrari.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il commença sa carrière en ingénierie en 1981 en tant qu'apprenti chez Thorn EMI, qui le vit travailler dans le programme de missiles. Passant son temps à dessiner des suspensions de moto pendant son temps libre, il décida de chercher du travail dans les sports mécaniques.

Il rejoint alors l'écurie de Formule 1 Benetton Formula en 1987. Il travailla au début dans le département électronique, et plus particulièrement sur le système des suspensions actives. Il rejoint ensuite le service de Recherche et Développement avant de devenir un ingénieur en essais privées en 1991, puis de course en 1992.

Il quitte Benetton pour McLaren en 1993. Il rejoint alors les Britanniques pour développer le système des suspension active, ainsi que pour diriger l'équipe de test. Puis en 1995, il devint l'ingénieur en chef de l'équipe de course. En 2002, il fut promu au rôle de Chef Ingénieur Race Développement pour les Grands Prix. Il fut ensuite chargé de superviser la conception de la MP4-22 en tant que Chef Ingénieur.

Après avoir développé la monoplace 2009 de la firme britannique, la McLaren MP4-24, il fut chargé de la conception de la monoplace de 2011. Pourtant, il décide de quitter l'équipe durant la saison 2010. Quelques mois après, il annonce qu'il rejoint la Scuderia Ferrari en tant qu'assistant directeur technique, sous la responsabilité d'Aldo Costa, afin de développer la monoplace de la saison 2011.

Lorsqu'en janvier 2011, le responsable de l'ingénierie course Chris Dyer est démis de ses fonctions, suite à l'erreur stratégique ayant coûté le titre mondial 2010 à Fernando Alonso au GP d'Abu Dhabi, Fry lui succède tout en conservant son poste initial. Le 24 mai suivant, Aldo Costa, jugé responsable des performances insuffisantes de la Ferrari 150° Italia, perd son poste. Pat Fry est alors nommé directeur technique de la partie châssis, sous la responsabilité directe de Stefano Domenicali.