Parlement de Tasmanie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

42° 53′ 07″ S 147° 19′ 49″ E / -42.88528, 147.33028 ()

Parlement de Tasmanie
Parliament of Tasmania

Description de l'image  Coat  of arms of Tasmania.png.
Type
Type Parlement bicaméral
Chambres Conseil législatif tasmanien
Assemblée tasmanienne
Présidence
Président du Conseil législatif tasmanien Sue Smith (Indépendant)
Élection
Président de l'Assemblée tasmanienne Michael Polley (Parti travailliste)
Élection juin 2008
Structure
Membres 40 :
15 conseillers
25 députés de l'Assemblée
Groupes politiques Parti travailliste
Indépendant
Élection
Dernière élection Chambre haute :
Dernière élection Chambre basse

Maison du Parlement, Hobart, Tasmanie, Australie

Description de cette image, également commentée ci-après

Photographie du lieu de réunion

Divers
Site web www.parliament.tas.gov.au

Le Parlement de Tasmanie est un corps législatif bicaméral, qui se compose d'une chambre haute, le Conseil législatif tasmanien, d'une chambre basse, l'Assemblée tasmanienne et du monarque représenté par le Gouverneur de Tasmanie.

Le chef du parti ou de la coalition qui possède le plus de sièges à l'Assemblée est invité par le Gouverneur à former le gouvernement. Le chef du gouvernement est le Premier Ministre de Tasmanie.

Historique[modifier | modifier le code]

Jusqu'en 1812, la colonie de Tasmanie, appelée à l'époque « Van Diemen's Land », était séparée en deux comtés, administrés séparément depuis Sydney. Cette année-là, pour la première fois, fut nommé un Lieutenant-gouverneur pour l'ensemble de la colonie, le colonel Thomas Davey. En 1825, la colonie fut administrée par le Lieutenant-gouverneur, George Arthur, assisté d'un conseil législatif de six membres, qui se réunirent officiellement pour la première fois le . En 1856, un Parlement bicaméral fut mis en place, et cette structure constitutionnelle resta la même jusqu'à nos jours. Seul le nombre des membres des chambres haute et basse évolua, suite à des modifications du nombre de circonscriptions et du système électoral[1].

Nombre des membres des chambres haute et basse
Date Conseil législatif
(Chambre haute)
Assemblée tasmanienne
(Chambre basse)
Total
1856 15 30 45
1870 16 32 48
1885 18 36 54
1893 18 37 55
1898 19 38 57
1900 18 35 53
1906 18 30 48
1946 19 30 49
1959 19 35 54
1998 19 25 44
1999 15 25 40

Les premières élections pour l'élection des députés de l'Assemblée tasmanienne furent organisées en septembre 1856, et en octobre 1856 pour celles des conseillers. Le premier Premier Ministre fut William Champ, qui prêta serment le , et la première session parlementaire s'ouvrit le [1].

En 1856, la colonie était divisée en 24 circonscriptions, celle d'Hobart élisant cinq députés, celle de Launceston trois, et toutes les autres un seul, ce qui faisait un total de trente députés, élus pour une durée de cinq ans. Ils furent payés à partir de 1891, au taux de 100 £ par an. Les électeurs étaient des hommes, nés sur place ou naturalisés, résidents dans la colonie depuis au moins un an.

Les femmes acquirent le droit de vote en 1903. Elles devinrent éligibles au Parlement en 1921, mais il fallut attendre 1948 pour qu'une femme, Margaret McIntyre, soit élue au Conseil législatif sur le siège de Cornwall[2].

En 1906, l'État fut divisé en cinq districts électoraux, élisant chacun six députés, soit un total de 30. Le système de Hare-Clarke de représentation proportionnelle a été adopté le pour l'élection des députés. À partir de 1959, les districts élurent sept députés, soit un total de 35. En 1998, la loi de Réforme électorale réduisit à cinq le nombre de députés par district, soit un total de 25[1].

L'attribution d'un poste devenu vacant en cours de mandature se fait en poursuivant le décompte des voix de la dernière élection pour cette circonscription, en conservant la distribution des préférences de l'ancien député. Cette méthode évite de procéder à une élection partielle, et elle permet de conserver le caractère de l'Assemblée établi lors de la dernière élection générale.

La durée d'un mandat de député est passé de cinq ans à trois ans en 1969. Elle fut de nouveau modifiée en 1972, passant à cinq ans pour cette législature et à quatre ans pour les suivantes[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]