Pablo Bruna

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pablo Bruna

Description de l'image  defaut.svg.
Surnom El Ciego de Daroca
Naissance 1611
Daroca, Drapeau de l'Espagne Espagne
Décès 26 juin 1679
Daroca, Drapeau de l'Espagne Espagne
Activité principale Compositeur, organiste
Élèves Diego de Xáraba y Bruna
Famille Diego de Xáraba y Bruna neveu, Pablo Nasarre, Diego de Montestruque, Pedro Escuín

Pablo Bruna, dit El Ciego de Daroca, l'« Aveugle de Daroca » (né à Daroca (Saragosse) en 1611 et mort dans cette même ville le 26 juin 1679) est un compositeur et organiste espagnol.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Blas Bruna et María Tardez, il devient aveugle au cours de son enfance à la suite d'une maladie. Il apprend la musique, et fait fonction d'organiste à la collégiale Santa María la Mayor y de los Corporales de Daroca à l'âge de seize ans, et est nommé organiste titulaire quatre ans plus tard, en 1631, et occupe ce poste jusqu'à sa mort. L'orgue de Daroca avait été construit par Guillermo et Gaudioso de Lupe, et était considéré à l'époque comme l'un des meilleurs d'Espagne. En 1669, il est également nommé maître de chapelle de la collégiale, en remplacement de Juan Baraza, parti à Huesca. Il reste en poste jusqu'en 1677, quand lui succède Juan de Torres, ancien maître de chapelle de la cathédrale de Jaca.

Ses talents d'organiste étaient connus dans toute l'Espagne, au point que les rois Philippe IV et Charles II se rendirent à Daroca pour l'écouter. Parmi ses élèves, on peut citer entre autres son neveu Diego de Xáraba y Bruna, Pablo Nasarre, Diego de Montestruque et Pedro Escuín.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Une partie de ses œuvres sont parvenues jusqu'à nous, notamment une vingtaine de tientos, sept variations sur le Pange lingua, des villancicos à quatre voix. Elles sont conservées à la Bibliothèque nationale d'Espagne, à l'Escurial, à la Bibliothèque de Catalogne, à la bibliothèque municipale d'Oporto (Portugal) et à la cathédrale de Vic, à Barcelone.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Theodore Baker et Nicolas Slonimsky (trad. Marie-Stella Pâris, préf. Nicolas Slonimsky), Dictionnaire biographique des musiciens [« Baker's Biographical Dictionnary of Musicians »], vol. H-O titre volume =A-G, t. 1, Paris, Robert Laffont, coll. « Bouquins »,‎ 1995 (réimpr. 1905, 1919, 1940, 1958, 1978), 8e éd. (1re éd. 1900), 4728 p. (ISBN 2-221-06510-7), p. 594
  • (es) Palacios, José Ignacio, Los compositores aragoneses, Saragosse, 2000, (ISBN 84-95306-41-7)

Source de traduction[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Partitions gratuites[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]