Norelco

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Norelco est la marque jadis utilisée par la compagnie Philips sur la plupart de ses produits nord-américains.

Raison d'être[modifier | modifier le code]

Philips ne pouvait pas utiliser son nom de compagnie directement sur ses produits aux USA. En effet, une compagnie au nom semblable, Philco, vendait déjà des produits à son nom, les deux noms ayant une prononciation similaire, Philips s'est vu interdire d'utiliser son nom de compagnie sur le marché, pour éviter toute confusion. Philips a décidé de composer un nom avec son nom complet de compagnie. Plus exactement, Norelco est un acromyne de "North American Philips (Electric) Company".

Philips ayant acheté Philco au début des années 1980, il pouvait du coup marquer ses produits directement "Philips" et Norelco a progressivement disparu. Les produits d'éclairage, entre autres, ont rapidement adopté la marque Philips dès les années 1980.

Autres alternatives[modifier | modifier le code]

Philips utilisait aussi d'autres marques sur le marché nord-américain. Dans les années 1960 et 70, le nom "Royale" était utilisé sur ses ampoules à longue durée, encore une fois pour remplacer "Philips", inutilisable à l'époque. Certaines ampoules de basse puissance (ex. 15W) ont conservé ce nom dans les années 1980, même s'il n'était plus nécessaire. Le nom "Royale" a fini par disparaître du marché canadien au début des années 2000, quand Philips a fermé l'usine de Winsdor, ONTARIO, qui les fabriquait encore, sous le nom "Royale-Country".

Ampoules Philips commercialisé dans les années 1960 sous le nom "Royale"

Marques similaires chez d'autres manufacturiers[modifier | modifier le code]

Non seulement Philips devait, pour des raisons de rentabilité, créer un marché à part entière au Canada, mais la plupart des autres fabricants se voyaient contraints de le faire. La très connue General Electric a fait de même jusqu'au début des années 1990, moment où la fusion des marchés canadien et américain s'est définitivement amorcé. Vers la fin des années 1970, GE a véritablement séparé le marché canadien en créant la CGE, ou Canadian General Electric, reconnaissable avec son logo de forme rectangulaire où l'on pouvait lire les lettres "CGE".