Grundig

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Grundig AG était un fabricant d'électronique domestique de loisir d'Allemagne de l'Ouest. Max Grundig a fondé la société à Nuremberg en 1945, peu après la fin de la Seconde Guerre mondiale. Il est connu pour le format V2000.

Il a été racheté par le groupe turc Beko en 2008.

Historique[modifier | modifier le code]

Les dates principales dans la vie de la société[1]

1946 : Max Grundig crée une radio sans tube électronique : Le Heinzelmann, poste de radio avec un seul circuit, pour ondes courtes, moyennes et longues, est produit en grande quantité en 1947.

1947 : Suite au succès du « Heinzelmann », construction d'un nouveau site de production. Une usine est établie sur un site qui abritait autrefois une station thermale à Kurgartenstraße.

1953 : Le poste de télévision de Grundig Television Receiver 210, est produit pour 998 marks. Les caractéristiques du poste : une table de télévision avec un écran de 14 pouces.

1957 : Grundig rachète la majorité des actions du fabricant de machines à écrire Triumph à Nuremberg et Adler à Francfort. La plus grande usine du monde de magnétophones est créée à Bayreuth.

1967 : Grundig lance toute une gamme de téléviseurs couleurs sur le marché : T 800 Color, T 1000 Color et T 1200 Color. Le T 1000, par exemple, est construit avec 18 tubes, 23 transistors et 38 diodes. En outre, il change de manière automatique du mode de couleur pour les programmes noir et blanc.

1984 : Le groupe néerlandais Philips exprime son intérêt à Grundig. Max Grundig cède la gestion commerciale de la compagnie.

1989 : Le 08/12/1989 le fondateur de la compagnie, Dr. Max Grundig, meurt à l'âge de 81 ans.

1997 : Philips se retire de la gestion de Grundig.

2008 : le turc Koç Holding fait une OPA sur les parts que détient Alba Radio Ltd. (Royaume-Uni) dans Grundig Multimedia B.V. Grundig disparait du gros électroménager au profit de Beko et se concentre sur les éléments du petit électroménager (réveils, etc.). Le siège de Grundig reste à Nurenberg.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. source : site Internet GRUNDIG

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]