Nili

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Shalom2.svg Cette page contient des caractères hébreux. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

Nili (נילי) sont les initiales de « Netzah Israël Lo Yeshaker » (« Le protecteur d'Israël n'est pas trompeur ») ou en hébreu (« L'éternité d'Israël ne mentira pas »), verset tiré du Livre de Samuel I (15/29). Nili est le nom d'un réseau d'espionnage de Palestine créée en 1915 durant la Première Guerre mondiale, avec le soutien des Anglais, et qui se donne comme but principal l'espionnage des Turcs au service des Britanniques. Les fondateurs et leaders du Nili sont originaires des implantations du Yishouv et issus de l'organisation des Guidonim. On compte parmi eux Aharon, Alexander[Qui ?] et Sara Aharonson, Avshalom Feinberg, Yossef Lishansky et Naaman Belkind. Ces derniers ont dans l'idée que l'aide apportée à l'armée britannique, postée en Égypte et en route vers la Palestine, contribuera à la victoire des Anglais contre les Turcs et les Allemands, et qu'à l'issue de la guerre, les Juifs pourront ainsi obtenir la Palestine de la part des Britanniques.

La principale motivation qui amène le Nili à œuvrer au service des Anglais tient dans le rapport entretenu par le pouvoir turc contre les Juifs en Terre d'Israël. Le Nili agit malgré la désapprobation de la majorité du Yishouv et celle particulière des membres des implantations qui craignent la riposte des Turcs, dans la mesure où les activités du Nili seraient découvertes. Le réseau est pourtant découvert d'une manière tout à fait hasardeuse ; un pigeon-voyageur, envoyé depuis la station d'expérimentation de Atlit et muni d'un message secret à l'attention des Britanniques, est intercepté par les Turcs. Débute alors une campagne de menaces et répression turque au sein du Yishouv. Nombre de membres du Nili sont arrêtés et grièvement torturés. Sara Aharonson se suicide d'une balle, suite aux cruelles tortures qu'elle subit de la part des services d'inspection. Belkind et Lishinsky sont arrêtés et exécutés, Avshalom Feinberg est tué sur les routes désertiques du Sinaï, alors qu'il tente de traverser la ligne de front et de rejoindre le côté anglais. Sa tombe sera découverte après la Guerre des Six Jours, près de Rafah. Suite à la découverte du réseau, les Turcs poursuivent leurs investigations auprès des membres de l'organisation Hashomer, pourtant opposés au Nili. Des dizaines d'entre eux sont arrêtés et incarcérés à Damas.

Aharon Aharonson est durant cette période, « le » membre actif du Nili et le responsable des relations avec les Britanniques. Il quitte en catimini la Palestine, et atteint Alexandrie en Égypte, d'où il dirige les actions du Nili. Lorsque les Turcs, en mars 1917, renvoient les Juifs de Jaffa et de Tel-Aviv, le Nili transmet ses inquiétudes devant les institutions de L'Organisation sioniste mondiale. Cette dernière, à force de contacts, contribue alors aux arrêts des poursuites et même à une aide financière fournie par les Turcs, dans le but de contrecarrer les ravages de la famine et des épidémies au sein du Yishouv.

À la fin de la Première Guerre mondiale, Aharon Aharonson poursuit ses activités dans les rangs du sionisme politique. Lors de l'un de ses voyages en Angleterre, il se tue dans un mystérieux accident d'avion, au-dessus de la Manche. Les causes de l'accident restent jusqu'à aujourd'hui obscures.