Nieby

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nieby
Blason de Nieby
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Flag of Schleswig-Holstein.svg Schleswig-Holstein
Arrondissement
(Landkreis)
Arrondissement de Schleswig-Flensbourg
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Volker Lippert
Code postal 24395
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
01 0 59 147
Indicatif téléphonique 04643
Immatriculation SL
Démographie
Population 153 hab. (31 déc. 2012)
Densité 19 hab./km2
Géographie
Coordonnées 54° 46′ 21″ N 9° 56′ 04″ E / 54.7725, 9.934444 ()54° 46′ 21″ Nord 9° 56′ 04″ Est / 54.7725, 9.934444 ()  
Altitude 9 m
Superficie 807 ha = 8,07 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte administrative d'Allemagne
City locator 14.svg
Nieby

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Nieby
Liens
Site web www.nieby.de

Nieby est une commune de l'arrondissement de Schleswig-Flensbourg, Land de Schleswig-Holstein.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune se situe sur la mer Baltique, dans la péninsule d'Angeln, à l'extrêmité du fjord de Flensbourg.

Elle regroupe les villages de Nieby, Falshöft, Beveroe et Niebywesterfeld.

Au nord de son territoire, il y a une réserve naturelle.

Histoire[modifier | modifier le code]

Des mégalithes montrent la présence sur le territoire dès le Néolithique.

Le village de Nieby est mentionné dès le 15e siècle. Son nom désigne un nouveau village après que celui de "Solby" ait été détruit après une épidémie de peste. Le territoire appartient essentiellement au domaine de Dyttebøl, mais aussi de ceux de Rundhof et de Gelting.

Entre 1867 et 1871, la commune devient indépendante et récupère en 1928 une partie du territoire de Gelting.

Dans les années 1970, Nieby fait partie des sites désignés par une enquête indépendante du TÜV Nord pour recevoir un dépôt de déchets nucléaires. Finalement c'est Gorleben qui est choisi[1].

En 1996, une caserne de la marine allemande s'installe puis ferme. La tour de télécommunations est toujours en service.

Source, notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Presseerklärung von Greenpeace vom 13. April 2010

Sur les autres projets Wikimedia :