Selk (Schleswig-Holstein)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Selk.
Selk
Blason de Selk
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Flag of Schleswig-Holstein.svg Schleswig-Holstein
Arrondissement
(Landkreis)
Arrondissement de Schleswig-Flensbourg
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Arne Reimer
Code postal 24884
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
01 0 59 078
Indicatif téléphonique 04621
Immatriculation SL
Démographie
Population 858 hab. (31 déc. 2012)
Densité 85 hab./km2
Géographie
Coordonnées 54° 28′ 00″ N 9° 34′ 00″ E / 54.466667, 9.56666754° 28′ 00″ Nord 9° 34′ 00″ Est / 54.466667, 9.566667  
Altitude 19 m
Superficie 1 007 ha = 10,07 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte administrative d'Allemagne
City locator 14.svg
Selk

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Selk
Liens
Site web www.gemeinde-selk.de

Selk est une commune de l'arrondissement de Schleswig-Flensbourg, Land de Schleswig-Holstein.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune se situe au sud de Schleswig, dans la péninsule d'Angeln, dans la Schlei. Elle regroupe les quartiers d'Oberselk, Niederselk, Wedelspang et Altmühl.

À l'ouest passe la Bundesautobahn 7 et au nord, la Bundesstraße 76.

Histoire[modifier | modifier le code]

Siegmund L'Allemand, La prise de Königsberg à Oberselk par le 18ème Bataillon impérial le 3 février 1864
Siegmund L'Allemand, La prise de Königsberg à Oberselk par le 18ème Bataillon impérial le 3 février 1864, 1864

Le nom de la commune vient du danois "selje" (saule). La première mention écrite date du 5 mars 1412 lorsque l'évêque de Schleswig réclame des impôts au village.

En 872 a lieu sur le territoire une bataille entre rois vikings, d'où la présence de nombreuses tombes. Sur le même lieu se trouve aussi un mémorial pour les soldats autrichiens morts lors de la guerre des Duchés en 1864. Il y a aussi un peu partout sur le territoire de Selk des tombes de soldats allemands, autrichiens et danois.

À Selk se termine le Kograben (ou Kovirke), une partie du Danevirke.

Source, notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :