Gorleben

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gorleben
Gorleben
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Basse-Saxe
Arrondissement
(Landkreis)
Arrondissement de Lüchow-Dannenberg
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Herbert Krüger
Partis au pouvoir WG
Code postal 29475
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
03 3 54 007
Indicatif téléphonique 05882
Immatriculation DAN
Démographie
Population 642 hab. (31 décembre 2010)
Densité 30 hab./km2
Géographie
Coordonnées 53° 02′ 53″ N 11° 21′ 20″ E / 53.0481, 11.3556 ()53° 02′ 53″ Nord 11° 21′ 20″ Est / 53.0481, 11.3556 ()  
Altitude 20 m
Superficie 2 125 ha = 21,25 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte administrative d'Allemagne
City locator 14.svg
Gorleben

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Gorleben

Gorleben est une petite municipalité située à l'extrême nord-est de la Basse-Saxe, en Allemagne. Elle fait partie de l'arrondissement de Lüchow-Dannenberg. Gorleben se trouve directement sur la rive gauche de l'Elbe à environ 20 mètres d'altitude. Le village de Gorleben compte environ 700 habitants.

Le village est connu pour le site de stockage de déchets radioactifs proche (Atommüllager Gorleben) et un projet de stockage des déchets radioactifs en couche géologique profonde.

Histoire contemporaine[modifier | modifier le code]

L'Elbe près de Gorleben.

En octobre 1966, en pleine guerre froide, une confrontation eut lieu à Gorleben (alors situé sur la frontière intérieure allemande) à propos des droits de navigation sur l'Elbe. Le navire hydrographique ouest-allemand Kugelbake[1] qui posait des sondes afin de déterminer la profondeur du fleuve, franchit la frontière maritime, entrant ainsi en territoire est-allemand, alors que l'Allemagne de l'Ouest et les Forces britanniques en Allemagne revendiquaient la largeur ouest de l'Elbe.

Six patrouilleurs est-allemands furent envoyés sur le fleuve, formant un barrage au Kugelbake[2]. La situation se détériora rapidement au point que qu'une unité de reconnaissance équipée de Daimler Ferret du 2e Régiment du Royal Tank britannique (2e RTR) ainsi qu'un char Centurion du 3e RTR de la British Army of the Rhine furent envoyés à Gorleben. Des troupes est-allemandes de la Nationale Volksarmee arrivèrent également avec plusieurs mitrailleuses et armes antichars, étant prêtes à faire face aux Britanniques. Finalement, après l'intervention des Britanniques et du Bundesgrenzschutz, chargé de la protection des frontières, les patrouilleurs et garde-frontières est-allemands rebroussèrent chemin, mettant donc fin à l'incident et aucun coup de feu n'éclata.

Après l'incident, une clôture fut construite le long de l'Elbe en 1967[3]. Le village s'est ainsi retrouvé coupé du reste du territoire de la RDA et de la RFA jusqu'en 1989[4]. Ce n'est que par une porte gardée, que les habitants pouvaient entrer ou quitter leur village après la présentation d'un laissez-passer.

Stockage de déchets radioactifs[modifier | modifier le code]

Site de stockage des déchets hautement radioactifs, Gorleben.

Gorleben est connu pour le site de stockage de déchets radioactifs proche (Atommüllager Gorleben) en service depuis 1995 et un projet de stockage des déchets radioactifs en couche géologique profonde. Depuis les années 1970, des écologistes manifestent contre ce projet puis pour sa fermeture mais ce site reste cependant en activité en 2014.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) GERMAN FRONTIER INCIDENT, ITN Source
  2. (en) FEARNAUGHT III - The "Battle" of Gorleben, Témoignage d'un soldat du 2e RTR
  3. (en) The "Battle" of Gorleben, BFG-Locations
  4. (en) Michael Cramer, German-German Border Trail. Rodingersdorf: Esterbauer, p.51, 2008. (ISBN 978-3-85000-254-7)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]