Nathan Field

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Nathan Field

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Portrait anonyme de Nathan Field vers 1615, conservé à la Dulwich Picture Gallery de Londres.

Activités Acteur, dramaturge
Naissance 1587
Décès 1620
Langue d'écriture Anglais
Genres Comédie

Œuvres principales

  • A Womand Is a Weathercock (1609)
  • Amends for Ladies, 1610.

Nathan Field (né en 1587, mort vers 1619-1620) est un acteur et un dramaturge anglais dont la carrière s'inscrit dans le contexte du théâtre élisabéthain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Nathan Field naît en 1587[1] et est baptisé le 15 octobre[2]. Son père, recteur à Cripplegate, est un puritain sévère à qui l'on doit une Godly Exhortation contre le théâtre[2]. Le frère de Nathan, Theophilus, devient par la suite évêque à Hereford[2]. Nathan est éduqué à St Paul's[1].

Nathan devient rapidement acteur dans la compagnie des Children of the Chapel[1], les enfants de la chapelle de la reine Elizabeth[2]. À ce titre, il joue des rôles importants dans les pièces Cynthia's Revels (1600), Poetaster (1601) et Epicoene (1608), trois pièces de Ben Jonson, ainsi que le rôle-titre du Bussy d'Ambois de Chapman en 1606[2]. Il est probable que, vers 1616, il succède à Shakespeare en tant qu'acteur et actionnaire dans la troupe des King's Men[1]. Il écrit seul deux comédies, A Womand Is a Weathercock en 1609 et Amends for Ladies en 1610, puis en compose plusieurs autres en collaboration avec d'autres auteurs, dont John Fletcher et Philip Massinger (The Fatal Dowry, 1619)[1]. Un peu avant 1619, il rejoint la compagnie des King's Players[2]. Son nom apparaît dix-sept fois dans une liste datée de 1623 énumérant les principaux acteurs ayant joué dans les pièces de Shakespeare[2]. Il meurt vers 1619-1620[1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Pièces composées seul
  • A Womand Is a Weathercock, comédie, 1609.
  • Amends for Ladies, comédie, 1610.
Principales pièces composées en collaboration

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f Drabble (dir., 2000), article « Field, Nathan ».
  2. a, b, c, d, e, f et g Encyclopaedia Britannica (1911).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Ouvrages généraux[modifier | modifier le code]

  • (en) Encyclopaedia Britannica, 1911, article « Field, Nathan ». [lire en ligne]
  • (en) Margaret Drabble (dir.), The Oxford Companion to English Literature, 6e édition, Oxford University Press, 2000, article « Field, Nathan ».