Philip Massinger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Philip Massinger

Description de cette image, également commentée ci-après

Philip Massinger, portrait par Charles Grignion, gravure sur cuivre.

Activités Dramaturge
Naissance 1583
Salisbury
Décès 1640
près de Londres
Langue d'écriture Anglais
Genres Comédie, tragédie, tragi-comédie

Œuvres principales

  • Un moyen nouveau pour payer d'anciennes dettes (1625-26)
  • The City Madam (1632)
  • The Roman Actor (1626)

Philip Massinger (né en 1583 à Salisbury et mort en 1640) est un dramaturge anglais. C'est l'un des principaux représentants du théâtre élisabéthain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Philip Massinger naît à Salisbury en 1583[1]. Il reçoit son éducation au St Alban Hall à Oxford. Son père est l'agent de la famille Herbert : par la suite, Massinger dédie plusieurs de ses pièces et de ses poèmes à plusieurs membres de cette famille[1].

Massinger devient le principal collaborateur du dramaturge John Fletcher après la fin de la collaboration de celui-ci avec Francis Beaumont. En 1625, à la mort de Fletcher, Massinger devient le principal dramaturge de la compagnie des King's Men[1].

Philip Massinger meurt près de Londres en 1639 ou en 1640[2]. Il est enterré dans la tombe de Fletcher, dans l'église St Saviour's, dans le district londonien de Southwark (elle est devenue depuis la Southwark Cathedral)[1].

Œuvre[modifier | modifier le code]

Philip Massinger a écrit au moins 55 pièces de théâtre, dont 22 sont perdues[1]. Parmi les pièces retrouvées, quinze sont de lui, seize ont été écrites en collaboration avec John Fletcher, et deux ont été coécrites avec d'autres dramaturges[1], Thomas Dekker et Nathan Field. Massinger a écrit des tragédies, des comédies et des tragi-comédies.

Liste des œuvres de Massinger[modifier | modifier le code]

Pièces écrites seul[modifier | modifier le code]

  • The Maid of Honour, tragédie, créée vers 1621.
  • The Duke of Milan, tragédie, créée vers 1621-23.
  • The Unnatural Combat, tragédie, créée vers 1621-26.
  • The Bondman, tragi-comédie, créée en 1623.
  • The Renegado, tragi-comédie, créée en 1624.
  • The Parliament of Love, comédie, créée en 1624.
  • A New Way of Paying Old Debts (Un moyen nouveau pour payer d'anciennes dettes), comédie créée en 1625-26[3].
  • The Roman Actor, comédie, créée en 1626.
  • The Great Duke of Florence, tragi-comédie, créée en 1627.
  • The Picture, tragi-comédie, créée en 1629.
  • The Emperor of the East, tragi-comédie, créée en 1631.
  • Believe as You List, tragédie, créée en 1631.
  • The City Madam, comédie créée en 1632[4].
  • The Guardian, comédie, créée en 1633.
  • The Bashful Lover, tragi-comédie, créée en 1636.

Avec John Fletcher[modifier | modifier le code]

  • Sir John van Olden Barnavelt, tragédie, créée vers 1619.
  • The Custom of the Country, comédie, créée en 1619-22.
  • The Little French Lawyer, comédie, créée vers 1619-23.
  • A Very Woman, créée vers 1619-22.
  • The Double Marriage, tragédie, créée vers 1621.
  • The False One, pièce historique, créée vers 1619-23.
  • The Prophetess, comédie, autorisée en 1622.
  • The Sea Voyage, comédie, autorisée en 1622.
  • The Spanish Curate, comédie, autorisée en 1622.
  • The Lovers' Progress ou The Wandering Lovers, tragi-comédie, autorisée en 1623.
  • The Elder Brother, comédie, autorisée vers 1625.

Avec John Fletcher et d'autres auteurs[modifier | modifier le code]

avec Fletcher et Francis Beaumont
  • Thierry and Theodoret, tragédie.
  • The Coxcomb, comédie.
  • The Beggar's Bush, créée vers 1622.
  • Love's Cure, comédie.
avec Fletcher et Nathan Field
  • The Honest Man's Fortune, tragi-comédie.
  • The Queen of Corinth, tragi-comédie.
  • The Knight of Malta, tragi-comédie.
avec Fletcher et d'autres auteurs incertains
  • avec Fletcher, John Ford, et peut-être William Rowley ou John Webster : The Fair Maid of the Inn, comédie, créée en 1622.
  • avec Fletcher, Ben Jonson, et peut-être George Chapman, Rollo Duke of Normandy, ou The Bloody Brother, tragédie, créée vers 1616-24.

Avec Nathan Field[modifier | modifier le code]

  • The Fatal Dowry (La Dot fatale), tragédie, vers 1619.

Avec Thomas Dekker[modifier | modifier le code]

  • The Virgin Martyr, tragédie, créée en 1620.

Avec Thomas Middleton and William Rowley[modifier | modifier le code]

  • The Old Law, comédie (créée vers 1615-18).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f Drabble (dir., 2000), article « Massinger, Philip », p. 652-653.
  2. Ecyclopédie en ligne Larousse, article « Philip Massinger ». Page consultée le 3 décembre 2011.
  3. Drabble (dir., 2000), article « New Way of Paying Old Debts, A ».
  4. Drabble (dir., 2000), article « City Madam, The ».

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Ouvrages généraux[modifier | modifier le code]

  • (en) Margaret Drabble (dir.), The Oxford Companion to English Literature, 6e édition, Oxford University Press, 2000.

Études savantes[modifier | modifier le code]

  • (en) T. A. Dunn, Philip Massinger, 1957.
  • (en) Donald S. Lawless, Philip Massinger and his Associates, Ball State University, 1967. [lire en ligne]
  • (en) Donald S. Lawless, The Poems of Philip Massinger, Ball State University, 1968. [lire en ligne]