Naga (peuple)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Naga.
Yimchunger (Yimchungru) Naga

Les Nagas comptent environ deux millions et demi de représentants au Nord-Est de l'Inde répartis entre les États du Nagaland, du Manipur, de l'Assam, de l'Arunachal Pradesh et à proximité de la frontière avec la Birmanie (Union du Myanmar). Originaires du Yunnan et de Birmanie, leurs dialectes s'apparentent à la famille des langues tibéto-birmanes.

Culture[modifier | modifier le code]

Panier de cérémonie Konyak avec crâne humain
Insigne de grade naga en laiton (détail)

Leurs structures sociales et religieuses, variables selon les tribus, étaient demeurées pratiquement inchangées avant l'arrivée de missionnaires chrétiens au XXe siècle (essentiellement des baptistes). De nos jours, la population est évangélisée à plus de 80 % dans le Nagaland (l'un des taux les plus élevés de l'Inde).

La pratique du tatouage, bien qu'en déclin, joue un rôle important dans leur culture traditionnelle. La coutume de chasser les têtes, encore pratiquée jusque dans les années 1960, a été interdite en 1991.

Les villages nagas étaient entourés de palissades défensives. Deux bâtisses particulières s'y distinguait le morung c'est-à-dire le dortoir des hommes et le dortoir des femmes. Les hommes du village ne pouvaient accéder au dortoirs des femmes, seuls les hommes d'un autre village pouvaient le faire.

Liste des tribus Nagas[modifier | modifier le code]

Les Nagas sont divisés en 30 tribus, qui ne sont pas forcément toutes localisées au Nagaland.

Liens externes en anglais[modifier | modifier le code]