Mother 3

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mother 3
Éditeur Nintendo
Développeur Nintendo SPD Production Group No.3, HAL Laboratory, Brownie Brown
Concepteur Shigesato Itoi

Date de sortie 20 avril 2006 (Japon)
Genre jeu de rôle
Plate-forme Game Boy Advance
Média cartouche

Mother 3 (マザースリー Māzā Surī) est un jeu de rôle (RPG) développé par HAL Laboratory et Brownie Brown, et édité par Nintendo pour sa console portable la Game Boy Advance, bien que l’essence du jeu trouve son origine dans l’esprit génial du touche-à-tout Shigesato Itoi : après un développement chaotique, le jeu est finalement sorti au Japon le 20 avril 2006. Rien n'est prévu à l'heure actuelle concernant une éventuelle sortie hors de l'archipel.

Il s’agit du troisième épisode de la trilogie Mother, dont seul le deuxième épisode sur Super Nintendo (EarthBound) a réussi à se frayer un chemin en dehors du Japon. Initialement prévu pour voir le jour sur Nintendo 64 (le développement a été annoncé dès 1996), les premières images tombent en 1997 et la date de fin 1998 est avancée pour la sortie du jeu. Le projet prend du retard, est finalement reporté sur 64DD, puis de nouveau annoncé sur cartouche… En août 2000, il est définitivement annulé à 60 % de son développement. En 2003, à l’occasion de la sortie de la compilation Mother 1+2 sur Game Boy Advance, Mother 3 est de nouveau annoncé, mais cette fois-ci sur Game Boy Advance. En novembre 2005, Nintendo dévoile une date de sortie : printemps 2006. Le 20 avril, après que Shigesato Itoi a diffusé au compte-gouttes et sur son blog quelques informations sur son titre phare au fil des jours précédents, le jeu est finalement disponible sur les étals nippons. À noter qu’entre l’annonce de sa sortie officielle et celle-ci, le jeu a presque systématiquement figuré dans le top 10 des « Most Wanted Games » du magazine Famitsu, et qu’il était même en tête de cette liste pendant les cinq dernières semaines d’attente.

Mother 3 a obtenu un 35/40 dans Famitsu. Il est souvent reconnu comme le meilleur épisode de la série Mother. 400 000 exemplaires de Mother 3 avaient été écoulés au Japon en septembre 2006.

Histoire[modifier | modifier le code]

Si les deux précédents épisodes s’axaient résolument dans un monde évoquant l’Amérique profonde des années 1980 et 1990, Mother 3 se positionne dans un univers plus original, moins familier. L’essentiel de l’action se déroule autour du village de Tazmily, un endroit calme en plein cœur des Nowhere Islands et où tout le monde se connaît et s’entend bien, jusqu’au moment où débarque une mystérieuse armée aux intentions suspectes  : La Pigmask Army. Celle-ci se livre à d’étranges expérimentations sur la faune et la flore, et étend la technologie high-tech (les bienfaits de la société de consommation ?) sur son passage, pour contrôler les esprits des gens  : le village uni de Tazmily va ainsi se désagréger lentement au fil de l’aventure, et voir ses habitants découvrir les concepts d’argent ou de télévision et petit à petit se replier sur eux-mêmes, voire pire. De là à y voir une manière d’exprimer la crainte d’un avenir désocialisant et contrôlé par les machines et le consumérisme, il n’y a qu’un pas.

Le jeu s'ouvre alors que Lucas et Claus, deux frères jumeaux, passent quelques jours à la montagne chez leur grand-père Alec, en compagnie de leur mère Hinawa. Pendant ce temps-là, Flint, le père de famille, est resté dans le village de Tazmily en compagnie de leur chien Boney. Au cours d'une nuit pluvieuse, après un incendie dans la forêt, Hinawa et les deux enfants sont attaqués par un Drago, un de leurs amis dinosaures devenu fou à cause des expériences de la Pigmask Army, et la mère se sacrifie pour permettre à Claus et à Lucas de fuir. En apprenant la nouvelle de la mort de sa femme, Flint devient fou et doit être arrêté puis placé en prison après avoir assommé deux villageois (Ollie et Abbot) qui s'en remettront rapidement. Pendant ce temps, Claus part seul dans la montagne pour retrouver le Drago qui a tué sa mère afin de se venger, mais quand Flint, Boney et Duster partent à sa recherche, ils ne découvrent qu'un morceau de tissu de la robe d'Hinawa…

L’aventure prend place sur huit chapitres qui permettent au joueur de vivre les événements sous divers points de vue, bien qu’à partir du quatrième Lucas apparaît comme le véritable héros de l’histoire et que le périple adopte une linéarité chronologique.

De manière générale, Mother 3 accorde une bien plus grande importance à l’émotion et à la veine pathétique que ses prédécesseurs, malgré un humour toujours omniprésent et un côté décalé qui en fait un RPG très original. Le slogan du jeu est d’ailleurs le suivant : « Strange, funny and heartrending. » (ce qui pourrait à peu près se traduire par « Étrange, drôle et poignant. »).

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Lucas est le frère jumeau de Claus et le fils de Flint et Hinawa. Enfant, il se caractérise par sa propension naturelle à pleurer sans cesse, et est de fait moins téméraire que son frère. C’est cependant lui qui, après qu’il a grandi (chapitre 4), va combattre la Pigmask Army après avoir retrouvé Duster et Kumatora à la demande de Wess. C’est le personnage principal du jeu, et son design rappelle celui de Ness et de Ninten des deux premiers épisodes. Comme ses glorieux aînés, il maîtrise les pouvoirs PSI. Lucas fait aussi une apparition dans le jeu Super Smash Bros. Brawl en tant que personnage jouable. Son nom et celui de son frère sont également ceux des protagonistes du roman d'Agota Kristof Le Grand Cahier.
  • Claus est le frère jumeau de Lucas, de quelques minutes son aîné. Energique, plein de vie et courageux, il disparaît à la fin du premier chapitre, alors qu’il voulait venger sa mère en affrontant le Drago.
    Plus tard dans le jeu, il apparaîtra qu'il a survécu aux événements du premier chapitre et qu'il a été embrigadé par la Pigmask Army. Le mystérieux Homme masqué que le joueur rencontre plusieurs fois au cours du jeu est en fait Claus qui mourra à la fin lors de l'affrontement final.
  • Flint est un père et un mari aimant, digne de confiance, qui vit avec sa famille à Tazmily. Après les événements tragiques du premier chapitre – dont il est le protagoniste, il passe ses journées dans les montagnes, recherchant désespérément son fils Claus, des années durant.
  • Hinawa est la mère de Claus et Lucas et la femme de Flint. Cependant, elle perd tragiquement la vie dans le chapitre 1 en sacrifiant sa vie pour sauver ses enfants d’un Drago rendu fou par les expériences de la Pigmask Army.
    Sa présence hante le reste du jeu et elle continue à jouer un rôle capital en plusieurs occasions (notamment lors du combat final). La mort de la Mère scelle la fin d’une époque et qui marque le début du déclin du village de Tazmily.
  • Boney est le chien de la famille de Flint. Après avoir aidé ce dernier dans le premier chapitre, il continue à suivre Lucas dans ses pérégrinations et devient à partir du chapitre 4 l’un des principaux personnages jouables.
  • Duster est un cambrioleur initié à cet art par son père Wess. Il peut grimper les falaises avec l’aide d’échelons de métal qu’il plante dans la roche. Il se caractérise par son attitude flegmatique et sa démarche singulière  : en effet, il boite depuis un incident mystérieux survenu dans le passé. Son père le traite sans arrêt de bon à rien… À la fin du chapitre 2 – dont il est le protagoniste, il disparaît dans les profondeurs aquatiques d’Osohe Castle et perd la mémoire  : dès lors, il rejoint le groupe musical des DCMC en tant que bassiste sous le nom de Lucky. Ce n’est qu’au chapitre 5 qu’il retrouve toute sa tête et rejoint Lucas, Kumatora et Boney dans la lutte contre la Pigmask Army.
  • Kumatora apparaît dès le deuxième chapitre où elle recherche, à l’instar de Duster, l’œuf de Lumière caché dans l’Osohe Castle. C’est une princesse un peu garçon manqué, experte en pouvoirs PSI, qui devient à la fin du chapitre 4 l’un des principaux personnages jouables.
  • Salsa est un jeune singe qui rappelle Bubble Monkey d’EarthBound. Abusé par son maître Fassad, il sert d’esclave à ce dernier, mais est en réalité à la recherche de sa fiancée Samba, elle aussi capturée par la Pigmask Army. Il sera libéré par Kumatora à la fin du chapitre 3, dont il est le protagoniste.
  • Fassad est un homme ambitieux à la solde de la Pigmask Army. C’est lui qui va charmer les gens de Tazmily et les convaincre de céder aux sirènes de la technologie. Il est accompagné par Salsa, qu’il bat fréquemment ou qu’il électrifie via un collier et une télécommande. Par la suite, Fassad tombera de la Tour du Tonnerre et deviendra un cyborg. De nombreux indices dans le jeu laissent croire que Fassad est en réalité Locria, le septième Magypsy.
  • Les Magypsies sont des êtres immortels qui gardent les 7 Aiguilles. Ce ne sont ni des hommes, ni des femmes, on les désigne donc à la fois par "il" ou "elle". Ils/elles sont sept: Ionia, Doria, Phrygia, Lydia, Mixolydia, Aeolia et Locria, et sont tous nommés d'après un mode diatonique.
  • Les DCMC sont des musiciens très populaires sur les Nowhere Islands, qui rappellent les Runaway Five d'EarthBound. Le groupe compte cinq membres: OJ, Baccio, Magic, Shimmy Zmizz et Lucky, qui est en réalité Duster. Les DCMC sont particulièrement adulés par la Pigmask Army, on peut donc les distraire en combat avec des produits dérivés DCMC. Ils saluent toujours le public avec la phrase "Tonda Gossa!".
  • La Pigmask Army est une étrange organisation qui tente de contrôler les Nowhere Islands. Ses membres sont reconnaissables à leurs masques de cochons, d'où le nom de Pigmask. Ils portent des uniformes différents selon leur grade: simple soldat (rose), capitaine (bleu), major (vert) et colonel (blanc). Il y a aussi des Pigmasks plongeurs, les Navy SQUEALs (Clin d’œil aux Navy SEALs ). Le chef suprême de la Pigmask Army est Porky Minch.
  • Porky Minch, dit King P est le méchant principal du jeu: c'est le chef de la Pigmask Army et le responsable de tout le malheur des Nowhere Islands. Porky est en fait l'ancien homme de main de Giygas dans EarthBound, qui a repris la technologie extraterrestre à son compte pour dominer le monde et ainsi donner libre cours à tous ses rêves d'enfant. Car Porky est toujours un enfant dans sa tête, bien qu'il ait beaucoup vieilli depuis EarthBound en raison des effets secondaires de la machine spatiotemporelle dont il s'est servi pour constituer son armée. Son but est de détruire les Nowhere Islands juste pour s'amuser, ce à quoi Lucas s'oppose. Il affronte Lucas vers la fin du jeu, mais le robot-araignée qu'il utilise pour combattre tombe en panne: Porky s'enferme alors dans une capsule indestructible pour échapper à Lucas, mais se retrouve coincé pour l'éternité à l'intérieur.
  • L'Homme Masqué est le général de la Pigmask Army et est le boss final du jeu. Il s'avère être en réalité Claus, le frère jumeau de Lucas.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Le joueur habitué à la série ne sera pas dépaysé, dans la mesure où le gameplay ressemble beaucoup à celui des deux autres épisodes, malgré des différences notables. Le système de combat reprend ainsi les grandes lignes de celui d’EarthBound, le décor de fond étant remplacé par un graphisme psychédélique mouvant du plus bel effet. Chaque personnage dispose de la possibilité d’attaquer, de se défendre, de lancer un sort PSI pour certains d’entre eux (Lucas, Kumatora), d’utiliser un objet ou une faculté spéciale qui ne nécessite pas de points de magie. L’originalité de cet épisode concerne les attaques : en effet, en appuyant sur A dans le rythme du thème musical correspondant à l’ennemi affronté, il est possible d’enchaîner les coups dans un seul combo, pour un maximum de 16 coups en un seul tour. Chaque coup porté par votre personnage sera l’occasion d’un son différent joué par l’instrument correspondant au personnage. Comme dans EarthBound, un coup fatal asséné à l’un des personnages de votre équipe ne l’est pas tant que les points de vie de celui-ci (représentés sur une roulette à trois barres) ne sont pas descendus jusqu’à zéro : concrètement, en se soignant vite ou en éliminant rapidement l’adversaire alors que vos HP descendent progressivement, vous n’êtes pas nécessairement condamné à mourir. La nouveauté réside dans le fait que cette roulette descend moins rapidement que dans EarthBound, mais que les coups adverses sont plus puissants : un élément stratégique à prendre en compte. Enfin, il est également toujours possible d’attaquer l’ennemi par surprise en arrivant par derrière (l’inverse étant également valable), avec en prime la possibilité de voir l’ennemi de dos durant le combat, élément absent d’EarthBound.

Une autre nouveauté est la possibilité de courir en appuyant sur B longuement. En mode course, vous pouvez même défoncer des portes coincées ou accomplir d’autres actions du même ordre. Pour les sauvegardes et le retrait d’argent (les DP), il faut passer par les grenouilles qui abondent dans le jeu, et qui remplacent les téléphones et bornes ATM du deuxième épisode. Le menu principal, accessible via la touche Start, se montre plus chatoyant que dans Earthbound, avec des icônes pour chaque objet. Par contre, le nombre d’objets que peuvent porter les personnages est de nouveau limité.

Clins d'œil aux précédents épisodes[modifier | modifier le code]

  • Vers la fin du jeu, à New Pork City, de nombreuses références à EarthBound ont été glissées : à commencer par le cinéma de la ville, qui diffuse en boucle un film composé d'images d'EarthBound, où l'on peut voir Ness, Paula, Jeff et Poo dans des lieux bien connus des fans de la série. La ville est également dotée d'une statue de Porky Minch, le méchant du précédent épisode…
  • Porky Minch, justement, se révèle être le véritable méchant de Mother 3 : après avoir enlevé le Dr. Andonuts à la fin des événements d'EarthBound, il voyage à travers le temps et arrive à l'époque de Lucas, où il est à la tête de la Pigmask Army et charge le docteur de mener d'étranges expérimentations sur la faune et la flore.
  • Avant d'arriver contre le boss final, Lucas et ses amis empruntent un bateau qui vogue sur une petite rivière dont les berges sont encombrées d'objets directement tirés d'EarthBound avec des thèmes remixés de Mother 1 en thème de fond.
  • Au chapitre 7, le joueur visite une vallée peuplée de Mr. Saturn, personnages ronds et roses déjà présents dans EarthBound.
  • Certains ennemis des deux premiers épisodes signent leur grand retour.
  • Une des armes de Lucas est la Real Bat, qui rappelle l'arme principale de Ness, une Batte.
  • Porky possède une pièce personnelle dans la Tour du Tonnerre. Il y a placé sous verre une arme qu'il est possible de récupérer en battant un ennemi et qui se nomme « Friend's Yoyo » ('Yoyo d'un ami'). Cette arme appartenait probablement à Ness.

Notes et références[modifier | modifier le code]