Mithridate Ier du Pont

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mithridate.
Mithridate Ier Ktistès
Titre
Dynaste puis roi du Pont
296 ou 281 – ca. 266 av. J.-C.
Prédécesseur Mithridate II de Cius
Successeur Ariobarzane
Biographie
Dynastie Mithridatides
Père Orontobatès, frère de Mithridate II de Cius (?)
Enfant(s) Ariobarzane

Mithridate Ier du Pont (en grec Mιθριδάτης), surnommé « Ktistès » (Kτίστης, « Fondateur »), est un dynaste puis un roi du Pont ayant régné d'environ 296 ou 281 à 266 av. J.-C.

Origine[modifier | modifier le code]

Mithridate Ier est le neveu, fils de son frère Orontobatès[1], ou peut-être le petit-fils homonyme de Mithridate II de Cius, mis à mort en 302 av. J.-C. par Antigone le Borgne[2].

Selon Appien, il est le « seizième descendant de Darius Ier, fils d'Hystaspe, roi des Perses », et le premier roi à porter ce nom avant Mithridate VI Eupator, son descendant à la 6e génération[3].

Règne[modifier | modifier le code]

Mithridate Ier échappe à la garde d'Antigone le Borgne qui le détenait prisonnier à sa cour. Il étend son pouvoir en Paphlagonie puis sur la Cappadoce Pontique, qui devient ultérieurement le royaume du Pont, et se proclame roi du Pont en 296 ou 281 av. J.-C.[4]. Il établit enfin sa résidence à Amasée et fonde une dynastie.

Peu après, il conclut une alliance défensive avec la cité d'Héraclée en Bithynie afin de se protéger d'une éventuelle agression de Séleucos Ier Nicator[5]. Mithridate Ier demande ensuite l'alliance des Galates afin de faire face à une offensive de Ptolémée II[6].

Postérité[modifier | modifier le code]

Mithridate Ier est le père de son successeur :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Édouard Will, Histoire politique du monde hellénistique, Nancy, 1967, volume I, p. 119.
  2. Plutarque précise qu'il était le fils d'un certain « Ariobarzane » et que Démétrius était à la cour de son père, son « familier et ami quasi du même âge  », dans Vie de Démétrius, chapitre V.
  3. « Ils régnèrent l'un après l'autre jusqu'au sixième Mithridate qui succéda au fondateur de la maison, et qui allait faire la guerre aux Romains » ; Appien, Guerre mithridatique, chapitre II, § 9.
  4. Diodore de Sicile, livre XX, chapitre 111.
  5. Memnon d'Héraclée, Histoire d'Hércalée, Livre XIII, chapitre 7, § 2.
  6. Étienne de Byzance, les Ethniques, s. v. Ancyre.

Bibliographie[modifier | modifier le code]