Mithridate II de Cius

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mithridate II.

Mithridate de Cius (en grec Mιθριδάτης ou Mιθραδάτης, né vers 386 av. J.-C., mort en 302) succède à son père Ariobarzane en 337 comme dynaste de la cité grecque de Cios, en Mysie (nord-ouest de la Turquie actuelle). Diodore de Sicile lui attribue trente-cinq ans de règne, mais il semble qu’il n’ait pas gouverné de façon continue ses États pendant cette période[1].

Rien n’est connu de lui avant sa mort en 302. Après avoir fait sa soumission au Macédonien Antigone Monophtalmos, il s’est rendu suspect aux yeux de ce dernier de vouloir rejoindre la ligue constituée par Cassandre et ses alliés contre lui, provoquant son assassinat à Cius[2]. Selon Appien, il était âgé de quatre-vingt-quatre ans au moment de son meurtre, ce qui rend vraisemblable son identification avec un autre Mithridate, fils d’Ariobarzane, lequel avait capturé et mis à mort Datame dans sa jeunesse, en 362.

Mithridate Ier, fondateur du royaume du Pont, est son fils.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Diodore de Sicile, Bibliothèque historique, XVI, 90
  2. Appien, Histoire romaine, « Guerre mithridatique », 9 ; Diodore de Sicile, Bibliothèque historique, XX, 111

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Højte, Jakob Munk, The Date of the Alliance between Chersonesos and Pharnakes and its implications.
  • (en) Smith, William (éditeur), Dictionary of Greek and Roman Biography and Mythology, « Mithridates II », Boston, 1867.

Source[modifier | modifier le code]

Cet article tombé dans le domaine public est tiré de Dictionary of Greek and Roman Biography and Mythology de William Smith (1870).