Micronoyau L4

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir L4.

L4 est un micronoyau de seconde génération conçu et implémenté en C++ par Jochen Liedtke. L'idée générale de L4 est résumée ainsi par Liedtke lui-même : un concept est toléré au sein du noyau seulement si son déplacement à l'extérieur du noyau empêcherait l'implémentation de la fonctionnalité requise par le système[1].

Famille du micronoyau L4[modifier | modifier le code]

Il existe plusieurs implémentations du micronoyau L4 : Fiasco, L4Ka::Pistachio microkernel, P4, L4 for PowerPC, L4Ka::Hazelnut, L4/MIPS, L4/Alpha, L4/x86.

Fiasco[modifier | modifier le code]

Fiasco est un micronoyau fonctionnant sur les architectures de type x86. Il sert de base au projet DROPS (Dresden Real-Time Operating System Project). Il est distribué sous licence GNU GPL ou commerciale.

Les différentes versions sont :

  • 1.2, sortie le 26 septembre 2005.
  • 1.1, sortie le 11 novembre 2003.
  • 1.0, sortie le 2 avril 2003.

L4Ka::Pistachio[modifier | modifier le code]

Pistachio est développé par l'équipe System Architecture Group de l'université de Karlsruhe (Allemagne) en collaboration avec le DiSy group de l'université de Nouvelle-Galles-du-Sud (Australie). Il est distribué sous licence BSD.

Il a été porté sur les architectures suivantes : Alpha (21164, 21264), AMD64 (Opteron 242, Simics), ARM (SA1100, XScale, ARM925T), IA32 (Pentium et plus), IA64 (Itanium1, Itanium2, Ski), MIPS 64bit (R4000, R5000), PowerPC 32bit (IBM 750), PowerPC 64bit (Power3, Power4). Il propose un support multiprocesseur.

La dernière version, la X.2, est sortie en mai 2009[2].

Projets utilisant L4[modifier | modifier le code]

  • DROPS (Dresden Real-Time Operating System Project), basé sur le micronoyau Fiasco.
  • Port du Hurd sur L4Ka::Pistachio : l'objectif de ce projet est de remplacer le micronoyau sur lequel fonctionne le Hurd. Actuellement, celui-ci tourne sur une version GNU de Mach. Ce projet est encore au stade expérimental.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jochen Liedtke (December 1995). « On µ-Kernel Construction » Proc. 15th ACM symposium on Operating Systems Principles (SOSP): 237–250. 
  2. http://l4ka.org/

Liens externes[modifier | modifier le code]