Meurtre d'Andrea Santoro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le meurtre d'Andrea Santoro est un assassinat perpétré le 5 février 2006 contre Andrea Santoro, un prêtre catholique italien en poste à Trébizonde en Turquie dans le cadre du programme missionnaire Fidei donum. Il est tué par balle alors qu'il se trouve dans son église[1].

Un lycéen de 16 ans, Oğuzhan Akdin, est arrêté deux jours après les faits et l'on retrouve un pistolet 9 mm en sa possession. Un enquête du U.S. Air Force Office of Special Investigations sur les armes volées en Irak révèle qu'il s'agit du même type d'arme que le pistolet utilisé lors de l'attaque contre le conseil d'État turc en 2006[2] . Le lycéen indique à la police que son acte est motivé par l'affaire des caricatures de Mahomet du journal Jyllands-Posten[3]. L'assassinat est perpétré dans un climat de dénigrement antichrétien alimenté par la presse populaire turque qui fait suite à l'affaire des caricatures[4].

Oğuzhan Akdin est condamné le 10 octobre 2006 à 18 ans et dix mois de prison pour meurtre avec préméditation par un tribunal d'Ankara[5]. Selon le vicaire apostolique Luigi Padovese, ni le tueur, ni sa mère n'auraient montré des remords lors du procès, cette dernière allant même jusqu'à comparer son fils à Mehmet Ali Ağca, l'homme ayant tenté d'assassiner Jean-Paul II en 1981, ajoutant que le meurtre « a été perpétré au nom d'Allah et est un présent à la nation »[6]. La sentence est confirmée en octobre 2007 par une cour d'appel [7].

En raison de la similarité du profil de l'assassin du journaliste turc d'origine arménienne Hrant Dink, lui aussi adolescent et originaire de Trébizonde, l'enquête turque s'est penchée sur les liens pouvant exister entre les deux affaires[8].

Selon les conclusions de l'enquête turque datant de 2008, le groupe Ergenekon à tendance ultra-nationaliste est lié à l'affaire[9].

Le pape Benoît XVI a rappelé le martyre d'Andrea Santoro dans son homélie à la maison de la Vierge Marie à Éphèse le 29 novembre 2006[10].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Arrestato l'omicida di don Andrea Santoro », Corriere della Sera,‎ 08/02/2006 (lire en ligne)
  2. (tr)Adnan Gerger, « Kayıp silahlar Türkiye’de kullanıldı », NTV-MSNBC,‎ 23/02/2007 (lire en ligne)
  3. « Murder of priest 'religious revenge' », Independent Online,‎ 02/08/2006 (lire en ligne)
  4. « Goldenes Kreuz unter der Bluse », Der Spiegel,‎ 09/17/2006 (lire en ligne)
  5. MISNA (par SperoNews): Turkey: Boy gets 18 years for murder of priest, 10 octobre 2006
  6. Asianews.it: Concerns over the Pope’s visit to Turkey after Father Santoro’s murderer is sentenced, 11 octobre 2006
  7. (en)Reuters: Turkish court upholds sentence for priest's killer, 4 octobre 2007
  8. New York Times: Turkish Police Arrest Teenage Suspect in Editor’s Killing, 20 janvier 2007
  9. Ergenekon indictment reopens gendarmerie major’s murder case, Today's Zaman, 13 août 2008
  10. « "Apostolic Journey of Pope Benedict to Turkey" »,‎ 29/11/2006 (consulté le 02/22/2008)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Luigi Padovese

Lien externe[modifier | modifier le code]