Mediaguard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Mediaguard est un système de chiffrement français pour la télévision numérique, brevet développé originellement en 1995 par Canal+, via sa filiale SECA (Société Européenne de Contrôle d'Accès) devenue Canal+ Technologies en 1996. Pour se désengager de ce type d'activités, le groupe Canal+ a revendu les brevets et la marque au groupe Kudelski, lequel commercialise et exploite son propre système (Nagravision).

Mediaguard est actuellement exploité notamment par Canalsat, Canal+ Numérique et NC Numericable, tant sur satellite que sur la TNT ainsi que les déclinaisons de Canalsat à l'étranger (Afrique, Dom-Tom, Maghreb…) à travers sa filiale Media Overseas. En Belgique, BeTV et VOO l'utilisent sur le câble et TéléSat et TV-Vlanderen sur le satellite. En Italie, MediaGuard sécurise l'accès à la TNT. Jusqu'à la reprise du Groupe Premiere_SAT, Mediaguard était également utilisé en Allemagne.

Depuis ses accords de compatibilité "Simulcrypt" avec le groupe AB, les réseaux câblés ou ADSL et depuis la fusion avec TPS, le groupe Canal+ exploite également le contrôle d'accès concurrent "Viaccess", y compris sur son propre bouquet TV diffusé sur le satellite européen Astra.

Trois versions Mediaguard ont été développées et commercialisées :

  • Mediaguard v1 (1996-2002) qui est connu pour avoir été "déplombé", ce cryptage n'est plus exploité ;
  • Mediaguard v2 lancé en octobre 2002 en exploitation et qui en 2008, n'aurait pas encore été "déplombé" conformément aux attentes de Canal+ qui souhaitait tenir en échec son piratage durant au minimum 18 mois.
  • Mediaguard v3 lancé commercialement en mars 2008 sous une appellation spécifique "Merlin".

Certains fabricants disposent de la licence officielle permettant d'intégrer directement ce contrôle d'accès dans leurs appareils :

AnamElectronics, Asia Digital Broadcast, Aston, Echostar International, Grundig, Hitachi, Humax Electronics, Ikusi, Kenwood, Philips Electronics, Pioneer, New Media Technologies, Sagemcom, Samsung Corporation, Sichuan, ChanHong Electronics Group, Sony France, Thomson Multimedia, Toshiba, X-Com Multimedia, Nokia, Pace, Techsan.

Une variante désignée sous le terme « Astoncrypt » a été exploitée (lecteur de carte intégré) sur les appareils de la marque Aston ou dans ses modules PCMCIA externes de type Interface commune à insérer dans le port PC-Card des récepteurs. Il s'agit d'une "compatibilité Mediaguard". Toutefois, depuis 2008, Aston s'est doté d'une licence "officielle" Mediaguard pour l'intégrer dans ses produits.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]