Cracker (informatique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cracker.

Un cracker est une catégorie de pirate informatique spécialisé dans le cassage des protections dites de sécurité (ex : protection anticopie) des logiciels[1], notamment des partagiciels (qui nécessitent des clés d'enregistrement).

Usage du terme et synonyme[modifier | modifier le code]

Le terme cracker est proposé sur Usenet vers 1985 pour riposter à l'usage jugé impropre de hacker[2]. Vers 1981-1982, une tentative d'imposer worm dans ce même sens se solda par un échec[2]. En 1993, la Request for comments 1392 (RFC) définit un cracker comme un individu cherchant à accéder à un ordinateur sans en avoir l'autorisation[3]. Cette formulation est maintenue par Gary Scott Malkin dans la RFC 1983[4] (1996). Pour ce dernier hackers et crackers s'opposent, un cracker se limitant à chercher l'intrusion par tous les moyens à sa disposition[3]. En français, l'usage est de traduire "cracker" par "pirate"[5] ou "pirate informatique"[6].


Hackers[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) « Cours de Crack n°1 : Le Cracking », sur www.zmaster.fr (consulté le 23 septembre 2010)
  2. a et b Cyberlexis, le dictionnaire du jargon informatique, Eric S. Raymond, Masson, Paris, 1997. ISBN 2-225-85529-3.
  3. a et b Internet Users' Glossary, RFC 1392, Gary Scott Malkin, 1993.
  4. Internet Users' Glossary, RFC 1983, Gary Scott Malkin, 1996.
  5. Délégation générale à la langue française et aux langues de France, Ministère de la Culture et de la Communication, 2007.
  6. Grand dictionnaire terminologique de la langue française, Office québécois de la langue française, 2007.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]